Revue de presse

A l'abri avec son assurance habitation

Publié par le , Mis à jour le 10/03/2011 à 16:10 , Source : Challenges
Le prix des assurances multirisques habitation est orienté à la hausse.

Pourtant il est dangereux de souscrire une assurance à moindre coût car, en cas de sinistre,la protection sera moins forte et la facture à payer
pourra se révéler ruineuse.
Peu de Français peuvent donner avec précision le montant de leur prime d'assurance multirisque habitation (MRH), alors qu'ils savent combien leur coûte celle de leur automobile. Cela arrange les assureurs, qui profitent de cette méconnaissance pour faire grimper leurs tarifs. Entre décembre 2005 et mars 2007,selon le comparateur d'assurances Assurland, le coût d'une MRH a augmenté en moyenne de 4%, sans que les assurés s'en aperçoivent.
Le flou règne aussi sur les garanties et les nombreuses options que prévoit désormais tout contrat. Comme peu de souscripteurs détaillent avec minutie les conditions générales de leur contrat, ils s'aperçoivent lors d'un sinistre
qu'ils sont mal, ou pas du tout, couverts.
Le prix ne doit être qu'un élément de votre choix, voici les points
à vérifier avant que ne survienne un sinistre.
Dégât des eaux : attention à la franchise. De la baignoire qui fuit à la canalisation qui se rompt, les dégâts des eaux représentent, en volume, environ 70% des sinistres déclarés aux assureurs. En général, ils sont d'un montant inférieur à 1000 euros. «C'est pour ce type de sinistre que le montant de la franchise, somme que ne rembourse pas l'assurance, est une donnée très importante à examiner avant de souscrire», conseille Stanislas Di Vittorio .


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.