Revue de presse

Assurance auto : les femmes pénalisées au nom de la parité

Publié par le , Source : Le Figaro

Assurance auto : les femmes pénalisées au nom de la parité

Lefigaro.fr revient sur l’étude publiée par le comparateur Assurland.com sur les inégalités hommes/femmes depuis l’interdiction de tarifer les assurances en fonction du genre. En automobile, les femmes paient 12 % de plus que les hommes pour les mêmes garanties. Les plus impactées sont les jeunes conductrices avec 24 % d’augmentation depuis dix ans.

Comme le rappelle le quotidien, le fameux dicton « femme au volant, mort au tournant » ne reflèterait finalement pas si bien la réalité, la gente féminine ayant statistiquement moins d’accidents graves que les hommes. Elles devraient donc, logiquement, payer leurs primes moins chères. Mais depuis le 21 décembre 2012, les assureurs ont interdiction de prendre en compte le genre pour fixer le prix des cotisations. Cette décision a été prise par la Cour de justice des communautés européennes par un arrêt en date du 1er mars 2011 dans le but de favoriser l’égalité hommes-femmes.

L’assurance auto plus chère pour les femmes ?

Dans les faits, les femmes paieraient plus cher leur assurance automobile. Assurland.com, qui a mesuré l’impact de la loi avant et après sa mise en place, estime que tous segments confondus, ces dernières ont subi une hausse de 12 % relativement aux hommes. Les primes des femmes ont augmenté de 6 %, là où celles des hommes ont baissé de 6 %.

Ce sont les jeunes conductrices qui sont les plus pénalisées par la loi. Elles doivent désormais débourser 24 % de plus pour assurer leur véhicule. Pourtant, le fichier national des accidents de la route (BAAC) indique que les hommes sont trois fois plus nombreux à faire partie des victimes décédées dans un accident de la route. Si les bonnes conductrices expérimentées (bonus 50 et tranche 45-50 ans) s’en tirent mieux, leur prime moyenne a tout de même augmenté de 3 % ces dix dernières années.

Comme l’indique le site du Figaro, les critères pour fixer le prix d’une police d’assurance sont : l’âge du conducteur, son type de voiture, son usage (privé ou professionnel), les conditions de stationnement du véhicule, les antécédents… Tous ces éléments sont pris en compte par les professionnels et viennent déterminer le montant de la cotisation payée par un assuré.

Coût d’une assurance auto annuelle : 618 euros par an

Citant le Parisien, l’article redonne le montant moyen annuel du prix payé par les Français pour assurer leur voiture : 618 euros. Les 18-25 ans peuvent eux débourser jusqu’à plus de 1 000 euros. Selon les données publiées par Assurland.com dans son indice mensuel IPAP (Indice du Prix des Assurances de Particuliers), les assurances auto ont connu une augmentation de 19 % depuis dix ans. Les prévisions du comparateur estiment qu’en 2020, il n’y aura pas de nouvelle hausse, grâce à « la libéralisation progressive du secteur des pièces détachées » ainsi que l’impact de la loi Hamon qui favorise la concurrence. Une estimation qui diffère avec celui du cabinet Facts and Figures qui anticipe une augmentation comprise entre 1 et 2 % en auto et en habitation.

https://www.lefigaro.fr/social/assurance-automobile-quand-la-parite-coute-plus-cher-aux-femmes-20191120

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.