Revue de presse

Assurance en ligne : le secteur a besoin d''acteurs low cost

Publié par le , Mis à jour le 27/01/2015 à 11:45 , Source : Génération Nouvelles Technologies

Malgré une croissance soutenue, l'assurance en ligne n'en est encore qu'à ses débuts en France.
Selon l'Observatoire de l'e-assurance, lancé en 2006 et dirigé par le comparateur d'assurances en ligne Assurland, l'audience des sites d'assurance en ligne connaît une très forte croissance. En se basant sur les trafics de 18 assureurs en ligne, l'Observatoire de l'e-assurance a constaté un bond de 37 % avec 8,2 millions de visiteurs mensuels sur ces sites.

Si l'on regarde du côté des chiffres fournis par le cabinet d'études Forrester, on constate malgré tout que le secteur reste marginal chez nous. En France, à peine 3 % des assurances ont été souscrites en ligne, quand cette proportion atteint 10 % en Italie, 12 % en Allemagne et 27 % au Royaume-Uni.


Le marché ne décollera qu'à l'arrivée d'acteurs à bas prix
Si on peut citer la frilosité de nombreux consommateurs français lorsqu''il s'agit de payer en ligne, ce n'est pas la seule et unique raison du retard. Il y a aussi le caractère tacite des contrats d'assurance ( ils sont reconductibles automatiquement si le client ne se manifeste pas ) qui fidélise les clients et le fait que les assureurs en ligne ne se démarquent pas par des prix plus attractifs pour les faire migrer.

Si le marché existe bel et bien, il va falloir, comme pour les voyages en ligne, donner aux clients de bonnes raisons pour opter pour une assurance en ligne, en commençant par le prix, la corde la plus sensible chez les consommateurs. C'est ce que va tenter Groupama en lançant, en juin prochain, son assureur en ligne à bas prix Amaguiz.com. Il y injectera 150 millions d'euros en espérant atteindre 100 000 clients en 4 ans.

Selon Benjamin Ensor, analyste chez Forrester, il est nécessaire qu'un gros acteur se lance pour que le marché commence à décoller et que les plus petits suivent : " Groupama pourrait faire la différence, car l'un des problèmes en France, c'est que les acteurs de l'assurance sur Internet sont de petites sociétés, qui n'ont pas les moyens nécessaires pour changer les habitudes des Français. Pour cela, il faut une grande société qui fasse beaucoup de bruit."

Si Amaguiz.com parvient à atteindre ses objectifs, il y a donc de fortes chances pour que les assureurs en ligne se mettent à pousser comme des champignons. C'est un bon point pour les consommateurs qui pourront alors faire jouer la concurrence et profiter de tarifs plus intéressants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.