Revue de presse

Assurance habitation, payez moins cher !

Publié par le , Mis à jour le 17/12/2010 à 13:44 , Source : Le Revenu
En cinq ans, les primes des assurances habitation ont bondi de 22 %.Mais certaines compagnies ont été plus raisonnables que d'autres. Nos conseils
pour être bien assuré à moindre coût.

L'assurance habitation représente 17 % des dossiers de litiges soumis au médiateur de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA), juste derrière l'assurance automobile (21 %). L'augmentation régulière des cotisations d'assurance n'y est sans doute pas pour rien. Entre 2000 et 2005, la prime moyenne d'une assurance habitation est passée de 165 euros à 202 euros, soit une hausse de 22,4 % en cinq ans ! Le Revenu vous livre plusieurs pistes pour réaliser des économies en conservant un bon niveau de garantie.

La nécessité de souscrire une assurance habitation.
Une assurance habitation est un contrat par lequel un assureur accepte de vous rembourser tout ou partie des dommages subis par votre habitation et tout ce qu'elle contient si l'un des événements couverts (incendie, dégât des eaux, vol ou catastrophe naturelle) se produit. Ce contrat assure aussi les dégâts dont vous êtes responsable dans le cadre de votre vie privée, par exemple,
si l'un de vos enfants brise la véranda du voisin en jouant au ballon ou si votre chien mord le mollet du postier! « On ne peut pas dire que tel
assureur est toujours moins cher que tel autre », affirme Stanislas di Vittorio, fondateur d'Assurland, un site Internet qui vous donne
la possibilité de comparer, entre autres, les contrats des assurances
habitation. Certaines compagnies sont compétitives sur une catégorie de clientèle, mais mauvaises sur un autre profil d'assuré. En effet, les critères de tarification sont très différents d'un assureur à l'autre.

Chaque assureur élabore sa propre grille de risques.
Chaque compagnie a sa façon d'estimer le risque que vous représentez pour elle. Par exemple, certains assureurs vous feront payer davantage en fonction de l'étage que vous habitez. Dans un appartement au rez-de-chaussée,le risque de cambriolage est plus élevé. Il en va parfois de même pour un appartement situé sous les toits, car les dégâts des eaux y sont plus fréquents. Certains professionnels vous interrogent sur vos antécédents et vous paierez plus cher si vous avez déjà connu des sinistres.

Au total, "la cotisation peut aller du simple au triple pour le même logement, à garanties comparables", confirme Stanislas de Vittorio.

Ne lésinez pas sur les garanties indispensables. Bien sûr il n'y a pas que le prix qui compte. Si vous ne voulez pas vous retrouver avec une assurance incomplète, vérifiez bien qu'elle intègre des garanties indispensables.

Vérifiez les détails des indemnisations.
Les évènements climatiques doivent retenir toute votre attention. Les contrats les moins généreux s'en tiennent au minimum légal , " du coup, les détériorations dues au tempêtes, la grêle, la neige ou le gel ne sont pas toujours couvertes" constate Stanislas di Vittorio, d'Assurland.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.