Revue de presse

Assurances : hausses en cascade des tarifs

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43 , Source : Investir Magazine
A l'exception des polices automobiles, restées sages, les tarifs des assurances des particuliers ont crû, en euros constants, de 5 à 10% en cinq ans. Et ce n'est sans doute qu'un début.

La multiplication des radars et la hausse du pétrole ont forcé les Français à lever le pied et fait chuter le nombre des accidents de la route. Résultat, de 2005 à 2009. les tarifs des assurances auto ont légèrement reculé. «Et encore, pour limiter la baisse, les assureurs ont adjoint des garanties supplémentaires à leurs polices», assure Stanislas Di Vittorio, fondateur du comparateur de contrats en ligne Assurland. Ce qu'ils ont économisé, les assurés l'ont largement perdu sur l'assurance habitation, en hausse de 5 % sur cinq ans.


Une inflation quelque peu énigmatique. Certes, les catastrophes naturelles surviennent désormais à intervalles rapprochés. «On note aussi une recrudescence d'incendies, ajoute Stanislas Di Vittorio, peut-être due à la multiplication des appareils électriques, ainsi qu'à un moindre entretien ».


Mais la plus forte hausse (près de 10%) s'observe du côté des mutuelles santé. Là, l'explication est plus évidente : outre le vieillissement de la population, qui alourdit les coûts médicaux, les assureurs font face au transfert progressif des charges de la Sécurité sociale. Dernier exemple en date : une taxe de 3,5 % sur le chiffre d'affaires des complémentaires dites «responsables», que les compagnies entendent bien répercuter.


Le plus  surprenant reste la fidélité des Français à leur assureur.
«Malgré la loi Châtel de 2006 qui facilite la résiliation, ils ne changent guère de compagnie»,  conf i rme Stanislas Di Vittorio. Soit, en moyenne, pas avant six ans pour leurs quatre-roues et sept pour leur toit.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.