Revue de presse

Assurland.com affiche des résultats records en 2010

Publié par le , Mis à jour le 17/03/2016 à 15:53 , Source : RiskAssur
Assurland, le numéro un français de l'assurance sur Internet et pionnier de la comparaison d'assurances sur Internet, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 32% en 2010 pour atteindre 28 millions d'Euros. La croissance du chiffre d'affaires d'Assurland.com entre 2009 et 2010, 8 millions d'Euros, est supérieure au chiffre d'affaires cumulé de tous les concurrents d'Assurland en 2009. Cette forte croissance confirme et accentue le leadership d'Assurland.com dans le secteur des comparateurs d'assurances sur Internet
 
En 2010, les sites de comparaison d'assurances exploités par Assurland.com, assurland.com (auto, moto, habitation), mutuelleland.com (mutuelle santé) et assurlandpro.com (assurances des pme), c'est :
- 54 assureurs comparés, dont un large choix de grandes marques d'assurances et d'assureurs à réseau
- 4 millions de visiteurs mensuels d'après les chiffres internes d'Assurland.com
- Le premier site d'assurance en France par le trafic d'après les chiffres de Nielsen/NetRatings - 400.000 polices, soit 200 millions d'Euros de primes, souscrites par nos partenaires assureurs par l'intermédiaire d'Assurland.com
- 90 millions d'Euros économisés par les consommateurs français. 
 
En parallèle, 2011 s'annonce sous les meilleurs auspices :
- Une croissance soutenue du trafic d'assurland.com dans un contexte de hausse des prix des assurances ;
- Une entrée en bourse qui fera à terme d'assurland.com le seul comparateur indépendant en France. 
 
« Les très bons résultats d'Assurland.com en 2010 valident la pertinence de notre modèle et l'attrait pour les consommateurs de pouvoir trouver en quelques minutes la police d'assurances qui leur convient. L'entrée en bourse d'Assurland, qui en fera le seul comparateur indépendant en France, renforcera encore l'attrait de notre service auprès du consommateur. » a déclaré Stanislas di Vittorio, fondateur d'Assurland.com.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.