Revue de presse

Confinement : les restaurateurs à nouveau en colère contre les assureurs

Publié par le , Mis à jour le 19/11/2020 à 14:26 , Source : Le Journal du Dimanche

Les restaurateurs demandent plus de garanties aux assureurs

Le chef Jean-François Piège a crée le buzz la semaine dernière en publiant un Tweet dans lequel il évoquait son contrat pertes d'exploitation. Son assureur lui proposait en effet de modifier les garanties l'an prochain. En parallèle, il se pourrait que les assurances des professionnels puissent être augmentées. Mais pourquoi ces hausses ? Le site du Journal du Dimanche a tenté d'y voir plus clair.

Hausse pour les assurances des professionnels en 2021 ?

Selon les experts, les assureurs pourraient augmenter les prix des contrats d'assurances pour les professionnels l'an prochain. Selon le courtier Siaci Saint Honoré, la hausse pourrait être comprise entre 3 et 10 % pour les "bons risques", c'est à dire les contrats "non sinistrés". Les assureurs souffrent déjà d'une mauvaise image depuis le premier confinement, alors qu'ils avaient annoncé ne pas couvrir les pertes d'exploitation. Cette nouvelle n'a donc pas plu aux entreprises, restaurateurs en tête, dont Jean-François Piège qui a dénoncé son assureur sur Twitter.

Plusieurs facteurs pour expliquer les augmentations

Chaque année, les contrats d'assurances d'entreprises sont renégociés avec les réassureurs. Nous sommes dans cette période comme l'explique le Journal du Dimanche. Les réassureurs, dont l'année a été agitée, revoient le coût des risques à la hausse et c'est donc pour cela que les prix des contrats sont augmentés.

De plus, selon Euler-Hermes, qui est un assureur-crédit, l'augmentation des défaillances d'entreprises pourrait atteindre 32 % en 2021. Un chiffre qui montre l'ampleur de la crise économique actuelle et qui fait craindre aux assureurs d'avoir des rentrées de cotisations en moins, donc moins de provisions pour assurer les futurs sinistres. Pour rester solides financièrement et assumer les risques qu'ils portent, ils peuvent augmenter le prix des contrats.

Le nouveau régime d'assurance en question

Pour Olivier Moustacakis, le cofondateur d'Assurland.com, le nouveau régime d'assurance pour les catastrophes exceptionnelles pourrait être une explication. En appliquant une hausse sur les contrats dès l'an prochain, les assureurs anticiperait l'application de la taxe "Catex" avant qu'elle ne devienne obligatoire. 

Le nouveau régime d'assurance est toujours en cours de discussion. Son application ne devrait pas entrer en vigueur avant plusieurs mois. Depuis le début de la pandémie, le gouvernement et les professionnels du secteur planchent sur un régime d'assurance des événements exceptionnels.

L'article du Journal du Dimanche est à lire ici : https://www.lejdd.fr/Economie/pourquoi-les-assurances-professionnelles-vont-augmenter-lan-prochain-4005469

 

 

 

 

 

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT