Revue de presse

J'ai heurté un animal en voiture, que faire ?

Publié par le , Mis à jour le 15/10/2020 à 16:54 , Source : Le-Parisien

Attention, assuré au tiers ne vous couvre pas en cas de collision avec un animal

Dans Le Parisien, Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com, est revenu sur le processus d'indemnisation en cas d'accident avec un animal. En pleine période d'automne, c'est malheureusement une cause fréquente de déclaration de sinistre auto. Alors, comment fonctionne l'assurance en cas de collision avec un animal sauvage tel qu'un sanglier ou une biche ? Le comparateur d'assurances en ligne a fourni des réponses.

Déclarez le sinistre sous cinq jours

Tout d'abord, il est conseillé d'appeler les services de gendarmerie ou de police pour qu'ils puissent enlever l'animal s'il est blessé. Ils le conduiront aux services vétérinaires les plus proches. Ensuite, il faut déclarer le sinistre à l'assurance dans les cinq jours qui suivent l'accident. Pour cela, vous pouvez utiliser le formulaire dédié sur votre espace assuré, ou bien envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Enfin, n'oubliez pas de prendre des photos qui feront office de preuve auprès de la compagnie d'assurance.

Attention, vous n'êtes pas couverts au tiers

Si vous êtes assuré au tiers, c'est à dire en responsabilité civile qui est une garantie obligatoire, vous n'êtes pas couvert en cas d'accident avec un animal. Ce n'est qu'en tous risques que vous pourrez prétendre à une indemnisation pour des dégâts matériels. Une fois qu'il aura reçu votre déclaration de sinistre, l'assureur enverra un expert pour constater les réparations à effectuer sur le véhicule et fixer le montant de votre dédommagement. 

En cas de blessure, c'est la garantie corporelle du conducteur qui entre en jeu. Si vous en avez une, elle s'appliquera pour prendre en charge vos frais de santé ou d'hôpital. Le FGAO, le Fonds de Garantie des Victimes, peut également intervenir pour compléter l'indemnisation ou la verser intégralement. 

Et si dans l'accident un des passagers a été blessé, c'est l'assurance au tiers du conducteur qui s'appliquera ou bien la garantie individuelle accident du blessé.

Enfin, s'il s'agit d'un animal domestique dont le propriétaire a pu être identifié, ce dernier peut être mis en cause. Si vous le souhaitez, vous pouvez également vous retourner contre des chasseurs ou l'Etat, s'il est avéré que l'accident est du à un animal qui a été apeuré par la chasse ou qu'un panneau de signalisation était défaillant.

Article intégral ici : https://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/assurance-auto-que-faire-en-cas-d-accident-avec-un-animal-06-10-2020-8397579.php

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT