Revue de presse

L'assurance ski est-elle obligatoire ?

Publié par le , Mis à jour le 06/02/2020 à 18:05 , Source : LCI

L'assurance ski est-elle vraiment utile ?

A l’approche des vacances de février, le site LCI.fr a interrogé Assurland.com sur la nécessité de prendre une assurance spécialement pour le ski. Olivier Moustacakis, cofondateur du comparateur d’assurances en ligne, a livré ses conseils pour être bien assuré sur les pistes.

Bien s’assurer au ski

Le coût moyen d’une assurance ski proposée directement en station est d’environ 20 à 30 euros par personne et par semaine. Un budget supplémentaire sur lequel il peut s’avérer utile de se pencher afin d’en vérifier l’utilité. Olivier Moustacakis, spécialiste des assurances, revient sur les garanties incluses dans ce contrat, et qui peuvent être parfois déjà assurées. Comment éviter les doublons ? « C’est l’éternel débat » rappelle-t-il. « Selon les cas, les Français sont déjà assurés par ailleurs par le biais de leur caisse d’assurance maladie et de leur mutuelle santé ». Mais aussi avec leur assurance multirisques habitation et leur carte bancaire.

Le succès des assurances vendues dans les stations

Selon un sondage mené par Assurland.com sur le ski et les Français, 36,3 % des skieurs ont déjà utilisé une assurance spécifique pour la pratique de ce sport, et plus de 40 % ont souscrit celle proposée par la station. Ils sont même 82,6 % à être prêts à utiliser ce type de couverture à chacun de leur séjour. Pourtant, avec un coût variant entre 20 et 30 euros par individu et par semaine, il est important de vérifier que les garanties sont plus complètes que celles prévues dans les contrats du quotidien.

Faire le point sur les garanties couvertes

Olivier Moustacakis confirme que « pour un usage courant du ski, les couvertures dont vous disposez sont généralement suffisantes ». L’Assurance Maladie et la complémentaire santé prennent en charge  une blessure si on se la fait soi-même. Le rapatriement, un autre poste qui peut s’avérer nécessaire et coûter cher. Ici, c’est l’assurance Garantie Accident de la Vie (GAV) qui le rembourse. Mais une carte de crédit type Mastercard Gold ou Visa Premier peut également couvrir ces frais élevés. Et en cas de casse du matériel ? La carte bancaire ou la MRH, l’assurance multirisque habitation, peuvent garantir le vol et la casse des skis ou des bâtons si l’option matériel de loisirs a été souscrite.

Le hors-piste, exclu des contrats d’assurances classiques

Attention toutefois si vous aimez skier hors-piste. Cette pratique fait généralement partie des exclusions des contrats d’assurances. « Dans ce cas, cela vaut alors la peine de considérer les assurances ski », recommande Assurland.com. Et si vous avez blessé une personne, c’est la responsabilité civile, comprise dans les contrats d’habitation, qui prend le relai.

https://www.lci.fr/conso-argent/vacances-hiver-ski-devez-vous-prendre-une-assurance-specifique-conseils-assurland-com-2144726.html

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT