Revue de presse

l'e-assurance a des visiteurs mais peu de clients

Publié par le , Mis à jour le 11/05/2017 à 16:29 , Source : L'Expansion

Le trafic vers les sites internet d’assurance grimpe. Mais principalement pour des renseignements et des devis

Les sites internet des sociétés d'assurance ont connu une forte croissance du nombre de leurs visiteurs en 2007 mais les souscriptions en ligne restent encore marginales, a indiqué mardi l'observatoire de l'e-assurance dans son rapport annuel. Le trafic des sites internet d'assurance a crû de 37% à 8,2 millions de visiteurs mensuels en 2007, selon cet observatoire qui compile les chiffres de 18 acteurs de l'assurance en ligne. Le nombre de souscriptions en ligne reste en revanche très faible. Il était de 59.000 en 2006 et est resté inférieur à 100.000 en 2007, selon l'observatoire. Cela s'explique notamment par le fait que beaucoup de sites de grandes sociétés d'assurance ne proposent toujours pas cette option. Et même quand ils la proposent, elle est souvent réservée à des personnes « au profil peu risqué », souligne Stanislas Di Vittorio, PDG du comparateur d'assurance Assurland, qui réalise cette étude.

Les sociétés qui participent à l'observatoire :
AMF, April, Assurland, Direct Assurance (groupe Axa), Euro Assurance, Generali, GMF, Gras Savoye, Groupama, MAAF, Macif, MACSF, Matmut, Médéric, MMA, Nexx Assurances et Natixis.
Le principal usage d'internet reste donc la réalisation de devis d'assurance: 11,9 millions de devis ont été réalisés en ligne en 2007, soit 19% de plus qu'en 2006. Ces devis ont dû générer entre 1 et 2 millions d'affaires nouvelles, selon Stanislas Di Vittorio. Beaucoup de consommateurs vont se renseigner sur internet puis achètent par téléphone ou directement en agence, remarque-t-il en effet. « Sans parler d'explosion, on est sur une croissance très soutenue de l'e-assurance », estime encore le PDG d’Assurland. « On arrive à une masse critique où beaucoup d'acteurs du monde de l'assurance sont en train de basculer: les projets internet vont pousser comme des champignons », prédit-il.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.