Revue de presse

Le comparateur Assurland.com prévoit une introduction en Bourse fin 2010

Publié par le , Mis à jour le 08/12/2010 à 14:12 , Source : AFP

Le comparateur d'assurance en ligne Assurland.com, contrôle par le pôle d'assureurs Covea (Maaf, MMA et GMF), prévoit d'introduire une partie minoritaire de son capital en Bourse fin 2010 ou début 2011, a indiqué à l'AFP son fondateur Stanislas di Vittorio. Selon M. di Vittorio, aujourd'hui administrateur de la société, les actionnaires d'Assurland envisagent d'introduire entre 25% et 50% du capital du comparateur sur le compartiment B d'Euronext, où les valorisations sont comprises entre 150 millions et un milliard d'euros.

"Je pense qu'Assurland a le potentiel pour faire partie des grosses cotations internet de la place de Paris", a estimé le fondateur du comparateur.

Sans revendiquer une capitalisation similaire, il cite comme référence les deux valeurs phare que sont le site de rencontres Meetic et le numéro un français de l'immobilier sur internet Seloger, qui pèsent chacun près de 500 millions d'euros en Bourse.

Le capital d'Assurland.com est actuellement détenu à 20% environ par le management de la société et à 80% par Covéa, qui a pris le contrôle en 2005.

"Au moment où l'assurance en ligne prend son envol, il nous a paru important de renforcer Assurland.com et de pérenniser son modèle en ouvrant son capital au public " a déclaré Thierry Derez, Président de Covea, dans un communiqué publié lundi.

Assurland.com a enregistré en 2009 un chiffre d'affaires de 21 millions d'euros. II est de très loin le premier comparateur d'assurance en France et revendique près de 80% des assurances contractées via les comparateurs, soit environ 300.000 contrats par an.

Rentable sans interruption depuis 2003, soit trois ans après son lancement, Assurland.com n'a pas encore publié son résultat pour 2009. Sans donner de chiffre, M. di Vittorio indique qu'Assurland "est une société profitable".

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.