Revue de presse

Le "low cost" s'attaque à l'assurance auto

Publié par le , Mis à jour le 11/05/2017 à 16:59 , Source : Le Télégramme.com

Le «low cost» s'attaque à l'assurance auto

L'arrivée de Groupama et la Macif et de leur site «low cost» dans le secteur de l'assurance internet va booster ce secteur jusque-là un peu amorphe.

«Nous inventons le distributeur automatique d'assurance en ligne. Nous créons la Logan de l'assurance», résumait mercredi Roger Iseli, directeur général de la Macif, en présentant le nouveau site du groupe, idMacif.fr. Comme son concurrent Groupama avec son site Amaguiz.com, la Macif propose, dès ce mois-ci, des assurances auto «ultra-simples» (standardisées avec des garanties réduites), à prix réduit (15 % de réduction sur IDMacif.fr), destinées à un public jeune et urbain. «Les trentenaires nous connaissent mal, il fallait trouver un moyen de les attirer», explique Guillaume Rosenwald, directeur général adjoint de la Macif.

Prix attractifs
L'internaute pourra souscrire en ligne, au terme d'un questionnaire relativement court, et régler directement sur le site par carte bleue. La souscription sera effective dès le paiement de la prime. Les deux mutualistes se concentrent pour l'instant sur l'assurance auto, considérée comme le produit le plus simple et le plus répandu.
Ces nouvelles offres vont « dynamiser un marché amorphe », se félicite Stanislas Di Vittorio, PDG du comparateur d'assurances Assurland. En 2007, seulement 3 % des Français sont passés par la toile pour acheter leur assurance, contre 27 % au Royaume-Uni, 12 % en Allemagne et 10 % en Italie . En alliant prix attractifs et campagnes de communication offensives, les deux assureurs pourraient contribuer à doper le marché.

Démarche risquée
Pour l'assureur, la démarche « low cost » n'est pourtant pas sans danger pour son image. Elle suppose d'abord une démutualisation partielle des risques, puisque les deux sites refuseront d'assurer les conducteurs qui coûtent le plus cher, à savoir les novices et ceux qui pâtissent d'un malus.
Coûts réduits
Les assureurs tablent aussi sur les réductions de coût de distribution et de gestion de sinistre. «Le consommateur fait une grande partie du travail lui-même. Cela génère des économies qui se répercutent sur le prix proposé au client» , explique Jean-Luc Montané, PDG de Direct Assurance (groupe Axa) .

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.