Revue de presse

Les catastrophes climatiques vont peser sur les cotisations

Publié par le , Mis à jour le 06/10/2021 à 17:41 , Source : Le-Parisien

La facture liée aux catastrophes naturelles va exploser

En Europe, alors que certains pays sont touchés par de fortes canicules, d'autres subissent des inondations meurtrières. Outre-Atlantique, ce sont les incendies qui font rage. Les catastrophes liées au dérèglement climatique sont de plus en plus fréquentes et intenses. Outre de nombreuses pertes humaines à déplorer, la facture s'alourdit également d'année en année pour les assureurs. Le Parisien a enquêté sur le sujet et alerte sur cette situation critique qui sévit dans le monde entier.

Des primes d'assurance en forte hausse d'ici trente ans

"Toutes les compagnies observent une augmentation des coûts des sinistres. Dans les vingt prochaines années, le coût des aléas climatiques devrait encore doubler" a déclaré Franck Le Vallois, directeur général de la Fédération Française de l'Assurance, au quotidien. Depuis les années 80, le montant des sinistres a triplé, passant de 1 à 3 milliards par an depuis les années 2000. Rappelons que les inondations qui ont touché la vallée de la Roya en 2020 ont coûté 200 millions d'euros à elles seules. 

Dans ce contexte, il ne fait nul doute que les primes d'assurance devraient augmenter pour faire faire à la charge des sinistres. L'ACPR, le gendarme des assurances, prévoit que les cotisations pourraient atteindre 200% de plus d'ici trente ans dans le scénario le plus noir. Des populations très exposées pourraient ainsi voir leur assurance habitation grimper jusqu'à 1500 euros par an... "Si rien n'est fait, certains ménages n'auront plus les moyens de s'assurer", s'inquiète Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com dans les colonnes du journal.

La réforme du régime catastrophes naturelles votée à l'automne ?

Autre point inquiétant, le fonds qui permet d'indemniser les victimes de catastrophes naturelles est déficitaire depuis plusieurs années. Chaque assuré est déjà ponctionné de 12% sur sa cotisation d'assurance habitation pour l'alimenter, mais ce n'est plus suffisant. "En 2020, 1,7 milliard d'euros a été récolté, et 2,2 milliards d'euros d'indemnités ont été versées. Il faudrait que l'effort soit monté à 18%. Mais là, vous faite exploser le niveau des primes", précise l'expert d'Assurland.com

Une réforme, adoptée à l'Assemblée nationale en janvier, devrait être examinée au Sénat cet automne. Certains points techniques pourraient être votés, tels qu'un délai supplémentaire pour déclarer un sinistre lié à la sécheresse ou une intégration des frais de relogement dans tous les contrats. La prévention, autre volet majeur, sera également mis sur la table.

Le dossier complet est à retrouver ici https://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/inondations-secheresse-les-assurances-face-au-defi-du-changement-climatique-05-08-2021-6ASEXECPANCT3GC62RW7BJUOZ4.php?ts=1628147470776

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT

}