Revue de presse

Les femmes vont bientôt payer plus cher leur assurance auto

Publié par le , Mis à jour le 07/12/2012 à 10:03 , Source : autoselection.com

Aujourd’hui, une femme paye son assurance auto moins cher qu’un homme, en moyenne autour de 8%. La raison est simple : les femmes ont moins d’accidents, et des accidents moins graves.

Cette inégalité de traitement a donc une certaine cohérence. Ceci était valable jusqu’à ce que la Cour de justice des communautés européennes vienne mettre son nez là-dedans, à la suite d’une action de l’association belge Test-achat. Et interdire aux compagnie d’assurance de mettre en place une distinction entre les sexes lors de la proposition des contrats.

Conséquence directe : les tarifs devraient donc prochainement être alignés sur une moyenne générale entre les différentes assurances. Cela va engendrer des réajustements dans le bon ou le mauvais sens, question de point de vue. Les femmes vont devoir payer entre 4% et 50% de plus que ce qu’elles payent actuellement pour leur assurance auto. Et inversement, les hommes devraient payer moins cher !

Conséquence pire chez les jeunes

Stanislas Di Vittorio, le responsable du site Assurland interrogé par RTL estime même que ces conséquences seront pire pour les jeunes conducteurs. En l’état actuel, un jeune homme conducteur paye en moyenne de 20 à 50% plus cher sa cotisation d’assurance auto. La décision de la Cour de justice des communautés européennes devrait également avoir un impact sur cette catégorie d’assurés.

Cette décision deviendra effective à compter du 21 décembre 2012, date à partir de laquelle un des textes actuels en la matière va devenir invalide. Les assureurs ne pourront alors plus tenir compte de ce critère de sexe pour établir le montant de la cotisation d’assurance. En revanche, ce qui risque de se produire est un report des pénalités sur le système de bonus-malus qui est, lui, attaché à chaque assuré. On ne rentrerait du coup plus dans cette logique de différenciation des sexes car les bonus et malus sont dépendants de votre conduite, et non plus du fait que vous soyiez un homme ou une femme.

Quid des contrats d’assurance auto déjà existants ?

Le Journal officiel de l’Union Européenne mentionne sur ce point la précision suivante : « La règle des primes et prestations unisexes s’applique uniquement aux nouveaux contrats conclus après la date limite de transposition de la directive, à savoir le 21 décembre 2007. Comme cela est expliqué dans la directive, cette règle a pour but d’éviter un réajustement soudain du marché. » La notion de « nouveau contrat » doit être considérée strictement, et de la même façon dans toute l’UE.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.