Revue de presse

Les internautes séduits par l'e-assurance

Publié par le , Mis à jour le 06/06/2014 à 16:02 , Source : Le Figaro

Les Français sont trois fois plus nombreux qu'en 2007 à s'intéresser à l'assurance en ligne, selon une étude d'Assurland publiée jeudi.


L'e-assurance est promise à un bel avenir. C'est ce qui ressort de la dernière étude publiée par le comparateur d'assurances Assurland (1). «L'assurance en ligne devrait représenter dans les années à venir 15% du marché», explique Stanislas di Vittorio d'Assurland. «En un an, le nombre de personnes s'intéressant à l'assurance en ligne a progressé d'environ 30%, même si le nombre de souscripteurs reste encore faible», poursuit Stanislas di Vittorio. Cela pourrait changer dans le courant de l'automne puisque certaines compagnies devraient intensifier leur campagne de communication.
Les assureurs devront au demeurant faire des progrès pour attirer une clientèle plus nombreuse. Pour l'heure, leur cible reste principalement urbaine, masculine et issue des classes supérieures. Mais surtout, ce sont des «surfeurs» expérimentés. «Les assurances en ligne ne facilitent pas encore suffisamment la tâche aux internautes. La majorité d'entre eux sont des habitués d'Internet, qui ont déjà réalisé des achats sur Internet.» «Les compagnies proposent des assurances de qualité, mais comme elles sont moins chères que les assurances classiques, elles offrent également moins de garantie et ne s'adressent pas à tous les publics», poursuit Stanislas di Vittorio. Par ailleurs, comme de nombreuses assurances low-cost, certains publics jugés «à risque» (jeunes, personnes ayant eu des accidents, etc.) auront plus de difficulté à s'assurer auprès de ces compagnies.
80% des internautes critiquent l'ergonomie.
Autre point faible des sites d'e-assurance : aux yeux des internautes, ils apparaissent moins aboutis que les sites d'e-commerce en général. Ainsi, ils ne sont que 10% à trouver «facile d'acheter» une assurance en ligne, contre 60% pour les sites d'e-commerce. L'ergonomie est également critiquée, 20% la jugeant «positive» pour les sites d'assurance, contre 75% dans l'e-commerce. En revanche, 70% des sondés estiment facile de trouver de l'information sur les sites des assureurs pour 55% dans l'e-commerce. Pour les internautes, le principal bénéfice d'Internet (98%) est la transparence sur les prix et produits. Et ils sont 96% à estimer qu'Internet sert à «faire des devis». L'outil Internet est donc encore «une source d'information, de transparence et d'économies», selon Assurland.

(1) Enquête réalisée à partir d'un échantillon de 6 927 internautes. Assurland est partenaire du Figaro.
guirec Gombert
05/09/2008

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.