Revue de presse

Les prix des assurances devraient augmenter modérément en 2020

Publié par le , Mis à jour le 16/12/2019 à 16:06 , Source : Le Parisien

Légères hausses de prix des assurances en 2020

Le Parisien a dévoilé en exclusivité les prévisions d’Assurland.com sur les prix des assurances en 2020. D’après le comparateur d’assurances en ligne, qui revendique plus de 6 millions de tarifs, les hausses devraient rester légères en 2020. Explications avec Olivier Moustacakis, le cofondateur du site.

Des hausses modérées dans les assurances en 2020

En 2020, les prix des assurances auto et habitation des particuliers vont-ils grimper en flèche ? Pas si sûr selon Assurland.com. Interrogé par le quotidien national Le Parisien, Olivier Moustacakis explique : « nous tablons sur une hausse de 1 % des primes en habitation et de 0,5 % en assurance auto l’an prochain ». Dans la même lignée, le cabinet spécialisé Facts & Figures avait annoncé fin septembre des augmentations allant de 1 à 2 % en moyenne en habitation et en automobile. Une nouvelle plutôt bonne en cette fin d’année en somme, qui cache tout de même des écarts tarifaires entre les compagnies.

L’assurance habitation, qui comme le rappelle Olivier Moustacakis « a grimpé de 35 % ces dix dernières années » pour rattraper son déficit, devrait connaître une accalmie au niveau des prix en 2020. Malgré les fortes inondations qui se sont abattues sur le Sud-Ouest ces dernières semaines, « le coût des événements climatiques est resté comparable à celui de 2018 ». Et si l’on ajoute à cela la pression de la concurrence amenée par la loi Hamon, rappelle le cofondateur d’Assurland.com, « qui permet aux consommateurs de résilier à tout moment leur contrat », les assureurs ont une marge de manœuvre moindre que les années précédentes pour revoir leurs tarifs à la hausse.

Des disparités entre assureurs

Dans le détail, Axa a prévu une hausse de 2 % l’an prochain sur ses contrats habitation. La Maif devrait geler ses tarifs, sauf sur deux contrats (habitation jeunes + 2 % et Radvam + 2,2 %). Pour le Président de la Confédération Nationale du Logement (CNL), Eddie Jacquemart, interrogé par Le Parisien : « Il est hors de question que les consommateurs payent en bout de course pour des catastrophes naturelles ou des cambriolages en hausse, deux problématiques qui engagent la responsabilité de l’Etat » s’insurge-t-il.  

Sur les contrats d’assurance auto, le comparateur Assurland.com prévoit + 0,5 % d’augmentation. Ici encore, des différences sont déjà annoncées : tandis que la Maaf a promis un gel des prix, la Maif a prévu + 1,25 % (contrat Vam). Chez Axa, la hausse serait de + 1 %. La bataille des prix s’annonce rude, d’autant plus que « l’assurance auto reste un produit d’appel », précise Olivier Moustacakis. Pour les clients, une flambée trop importante des cotisations pourrait être synonyme de résiliation.

Les sinistres automobiles de plus en plus coûteux

Si les accidents de la route sont moins mortels, ils causent davantage de blessés. De fait, les soins (plus longs, plus sophistiqués) et les indemnisations sont de plus en plus coûteux. L’amélioration technologique des véhicules et l’électronique les rendent également plus chers à réparer. Ces points sont néanmoins à contrebalancer avec la libération en cours du secteur des pièces détachées (dont la première vague débutera au 1er janvier 2020), qui devrait certainement entraîner des baisses sur le prix des réparations. 

Pour faire baisser le prix de votre assurance, comme le conclut le journal, il faut régulièrement se pencher sur ses polices d’assurances, et revoir le tarif avec son assureur.

http://www.leparisien.fr/economie/assurance-auto-et-habitation-une-hausse-des-tarifs-contenue-en-2020-16-12-2019-8218101.php

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.