Manifestations : quelle anticipation dans le monde de l'assurance ?

Accueil > Espace Presse > Revue de Presse > Manifestations : quelle anticipation dans le monde de l'assurance ?

Espace presse : actualité d'Assurland

Revue de presse de l'assurance

Manifestations : quelle anticipation dans le monde de l'assurance ?

|
bfm-business

A l’occasion des mouvements sociaux qui secouent la France, le Directeur Général du comparateur d’assurances Assurland a été invité sur le plateau de BFM Business pour apporter un regard sur la gestion de ce type de mouvement.

Ce n’est pas le métier des assureurs d’anticiper la radicalisation des mouvements sociaux

Le journaliste de BFM Business interroge le fondateur du comparateur d’assurance Assurland sur l’anticipation du monde de l’assurance par rapport à la radicalisation des mouvements sociaux, entrainant des dégâts importants comme on a pu le voir à Nantes ou à Rennes, deux villes proches d’un foyer de radicaux en lien avec les manifestions liées à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Pour Stanislas di Vittorio, ce n’est pas le métier des assureurs d’anticiper ce type de mouvement radical. S’il reconnait que le métier des assureurs est bien lié la prévention, il précise que cela concerne surtout la sécurité routière ou les dégâts en habitation. Pour le DG d’Assurland, « il n’y a pas de prévention à faire avec le phénomène pour lequel on est confronté, la prévention ce sont les forces de l’ordre, ce n’est pas le métier des assureurs, les assureurs font de la prévention sur la Sécurité routière ou sur les incendie à la maison. Leur métier c’est la compensation financière une fois qu’il y a eu des dégâts. »

Regardez le débat sur BFM Business (à partir de 42 :40) : 

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/manifestations-violentes-qui-va-payer-la-facture-1705-815575.html 

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS