Quand on n'est pas content de son assurance auto, on en change !

Accueil > Espace Presse > Revue de Presse > Quand on n'est pas content de son assurance auto, on en change !

Espace presse : actualité d'Assurland

Revue de presse de l'assurance

Quand on n'est pas content de son assurance auto, on en change !

|
Capital

Avec des augmentations de l’ordre de 0,5 % sur un an, les Français ont échappé à de grosses hausses de tarifs. La raison ? La loi Hamon qui leur permet d’aller voir plus facilement ailleurs. Les assureurs modèrent donc leurs tarifs.

Pas de révolution tant attendue

Selon Stanislas di Vittorio, fondateur du comparateur d’assurland.com, la loi Hamon n’a pas été le raz de marée attendu. Même si elle a créé quelques petits mouvements sur le marché. Cette constatation est peut être liée à cette légère hausse sur un an.

Mais les assureurs n’ont pas opéré les mêmes hausses, et ces augmentations devraient continuer avec un nombre de tués dur les routes à + 3,3 % au premier trimestre 2016.

Faire jouer la loi Hamon pour résilier facilement

Pour rappel, la loi Hamon permet de changer d’assureur auto, moto et habitation à tout moment à condition d’avoir un an d’engagement. En comparant les assurances, rien de plus simple, c’est le nouvel assureur qui se charge des procédures.

Mais s’il n’y a rien à reprocher à votre assureur, il y a toujours moyen de négocier le tarif de la prime annuelle. Mais attention, « si les agents d'assurances de type Axa consentent de tels gestes commerciaux, impossible avec les mutuelles », explique Stanislas Di Vittorio.

http://www.capital.fr/finances-perso/dossiers/mecontent-de-votre-assurance-auto-et-si-vous-resiliiez-1172970#

 

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS