Revue de presse

Quels sont les rendements de l'assurance vie en euros ?

Publié par le , Mis à jour le 05/02/2020 à 13:44 , Source : Le Parisien

Les rendements de l'assurance vie en baisse en 2019

Le Parisien dévoile le palmarès des meilleurs fonds d’assurance vie monosupports en euros. La moyenne des rendements devrait s’afficher en baisse en 2019 à 1,4 %, contre 1,83 % en 2018 selon le comparateur d’assurances en ligne Assurland.com.

L’assurance vie, toujours placement préféré des Français

La fin de l’assurance vie en euros est-elle programmée ? Ce placement reste pourtant le favori des Français, avec une collecte record de 144,6 milliards d’euros en 2019. Un chiffre, fourni par la Fédération Française de l’Assurance, qui est même en hausse de 3,5 % ! Une première depuis vingt-ans rappelle le quotidien. Le niveau des encours est également à son plus haut avec 1 788 milliards d’euros. Malgré son dessein, « c’est une année en or pour l’assurance vie », rappelle le directeur du Cercle de l’Epargne, Philippe Crevel. Mais la moyenne des rendements chute année après année. « Alors qu’il s’élevait à 1,83 % en 2018, le rendement moyen de ces contrats devrait s’élever à 1,4 % en 2019 », a expliqué Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com, le comparateur d’assurances en ligne. Avec des rendements qui vont de 1 % pour les fonds en euros de SwissLife ou Generali, à plus de 2,15 % pour ceux de l’association Gaipare, les disparités sont fortes en fonction du contrat et de l’assureur.

Le défi du rendement pour les assureurs

Si certains contrats arrivent encore à rester attrayants, la tendance globale est à la baisse. Une mauvaise nouvelle pour les épargnants. Aux pourcentages affichés par les assureurs qui font déjà grise mine, s’ajoutent en plus les prélèvements sociaux sur les bénéfices de 17,2 %. Selon les professionnels du secteur, si 2019 n’a pas été une bonne année pour l’assurance vie, 2020 pourrait être pire. L’explication ? Les investissements opérés par les banques et assureurs pour faire fructifier l’argent confié ne rapportent plus. Voir « même dans certains cas leur coûtent de l’argent », constate Karl Toussaint du Wast, cofondateur de Netinvestissement, place de marché en ligne. Dans ce contexte, comment continuer à dégager du rendement tout en assurant le placement ? Pour Olivier Moustacakis d’Assurland.com, les frais sur versements constituent une première barrière à l’entrée. Ils peuvent aller jusqu’à 2 %. « Cela n’a l’air de rien mais on arrive vite à d’importantes sommes ». Ces frais peuvent heureusement être négociés. En parallèle, les assureurs tentent d’inciter les épargnants, voire leur imposer, de placer une partie du versement de leur assurance vie sur des produits financiers plus risqués, dits unités de compte : actions, obligations, devises, matières premières ou immobilier.

Generali a lancé le mouvement

L’assureur Generali a été le premier à annoncer qu’il imposerait à présent un versement minimum sur des unités de comptes pour les nouveaux entrants. D’autres assureurs ont depuis suivi. C’est le cas d’AG2R la Mondiale qui oblige désormais ses épargnants à placer au moins 20 % en unités de compte pour un versement entre 20 000 et 100 000 euros. Ce pourcentage s’élève à 35 % jusqu’à 250 000 euros. Un système de bonus récompense également ceux qui placent dans leur assurance vie plus de 30 % sur des unités de compte. Une stratégie qui n’est pas partagée par l’Afer, l’association d’épargnants. Son Président, Gérard Berkerman, a ainsi déclaré au Parisien « Il est indécent de condamner les fonds. Il faut prendre conscience de la nécessité d’évoluer mais pas par la contrainte ». Pourtant, « le triangle magique – garantie en capital, liquidité et rendement supérieur à l’inflation – qui a fait le succès de l’assurance vie en fonds euros, appartient au passé », conclut Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir.

http://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/assurance-vie-les-vrais-rendements-des-fonds-euros-04-02-2020-8252010.php

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.