Revue de presse

Réforme du 100 % santé : les soins dentaires en question

Publié par le , Mis à jour le 24/01/2020 à 12:05 , Source : Capital

Reste à charge zéro : augmentation des mutuelles en vue ?

Depuis le 1er janvier 2020, certains soins dentaires sont désormais pris en charge à 100 % et remboursés en intégralité par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé. Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com, s’est exprimé sur le sujet pour Capital.fr.

Des soins de santé encore trop chers

Un Français sur six renonce à se rendre chez le dentiste. Pour plus d’un quart d’entre eux, la raison est financière. Et pour cause, les soins dentaires coûtent cher. Le reste à charge moyen s’élève à 43 %. C’est pour faciliter l’accès aux soins qu’est née la réforme du 100 % santé, ou reste à charge zéro, sous la houlette de la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Objectif : rendre une sélection d’équipements optiques, dentaires et auditifs totalement gratuits pour inciter la population à se soigner. Cette mesure, enclenchée en 2019 et dont la mise en œuvre va s’étaler sur 3 ans, s’applique à l’ensemble des contrats responsables (soit 95 % du marché). Pour le président du syndicat de l’Union-Dentaire Philippe Denoyelle, interrogé par le magazine Capital.fr, « la réforme sera bénéfique. Les patients pourront réaliser des prothèses qu’ils n’auraient pas envisagé auparavant ».

Désormais, les patients vont pouvoir se faire poser des couronnes, bridges et dents sur pivots en étant remboursés en intégralité. Mais attention ! Métal, céramique, céramo-métallique, zircone, dent visible ou invisible… il conviendra de vérifier que le matériau utilisé et la place de la dent correspondent bien à la liste prévue dans la réforme pour pouvoir en bénéficier. Rassurez-vous, les dentistes auront l’obligation de remettre un devis détaillé qui présentera au moins un acte sans reste à charge, rappelle Capital.fr.

Trois paniers de soins ont été définis : reste à charge zéro, tarifs maitrisés et tarifs libres. Le patient est donc toujours libre de choisir un matériau de niveau supérieur utilisé par son professionnel de santé.

Etalée jusqu’en 2021, la réforme prendra progressivement en charge l’ensemble des prothèses dentaires comprenant les dentiers et les inlays onlay.

Une réforme bienvenue pour les assurés

Pour Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com, le comparateur d’assurances en ligne, « si le maintien d’un panier libre et modéré devrait permettre aux dentistes de conserver leurs marges sur certains soins plus onéreux, ce n’est pas le cas des complémentaires ». Ainsi « elles devraient mécaniquement répercuter l’augmentation du volume de remboursement sur les cotisations des assurés ». Néanmoins, la réforme reste « bienvenue » confirme-t-il, et permettra à de nombreux patients d’accéder à des soins dentaires dont ils ne pouvaient pas bénéficier avant.

Augmentation des complémentaires santé en vue

Selon les informations de Capital.fr, la hausse des contrats pourrait atteindre 15 % en entrée de gamme ! Et les mutuelles ne seraient pas non plus toutes au point à en croire Philippe Denoyelle, qui constate que si les dentistes ont tout mis en œuvre pour une application immédiate des nouveaux tarifs au 1er janvier 2020, « certaines complémentaires prennent en compte le 1er janvier pour les nouveaux remboursements, d’autres la date d’anniversaire du contrat, d’autres affirment que leur système informatique subit quelques bugs… ».

https://www.capital.fr/votre-argent/sante-ces-soins-dentaires-qui-ne-vous-coutent-plus-rien-en-2020-1360402

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT