Revue de presse

Vers une nouvelle assurance à cause du Coronavirus ?

Publié par le , Mis à jour le 16/04/2020 à 18:54 , Source : Le point

La création d'un état de catastrophe sanitaire en question

Lepoint.fr revient sur les conséquences du Coronavirus dans l‘assurance. Qui est assuré ? Qui ne l’est pas ? Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com, comparateur d’assurances en ligne, explique pourquoi il sera difficile de créer un état de catastrophe sanitaire.

La clause pandémie en question

Pour Wimbledon, l’assurance annulation s’appliquera

Les organisateurs de Wimbledon avaient eu du flair. Il y a vingt ans, après l'épidémie de Sras, ils avaient souscrit une assurance pandémie. Aujourd’hui, elle leur permet d’obtenir une indemnisation pour l’annulation du tournoi 2020. Montant de la compensation financière : 114 millions de livres, soit environ 130 millions d’euros. Une somme non négligeable, qui devrait couvrir la moitié des pertes. Wimbledon est également assuré en cas d’annulation pour cause d’attaque terroriste, et même pour le décès de la Reine. Pour Roland-Garros, c’est une autre histoire. Le tournoi tricolore n’avait pas pensé à souscrire d’assurance annulation en cas de pandémie… 

A Roland-Garros, l’assurance était jugée trop chère

Trop chère, trop incertaine… Les organisateurs de Roland-Garros avaient eux estimé qu’une pandémie constituait un risque peu probable, et n’avaient donc pas souscrit d’assurance annulation dans ce cas précis. Aussi, pour éviter trop de pertes, le tournoi n’est pas annulé mais reporté au mois de septembre. La Fédération Française de Tennis limite ainsi la casse.

L’assurance auto, gagnante du Coronavirus ?

Rembourser les assurés 

Les assureurs ont été sous le feu des critiques ces derniers jours. Appelés par Bruno Le Maire à faire preuve de solidarité et participer à l’effort national, ils ont multiplié les mesures. A commencer par la Maif, qui a annoncé un remboursement de 30 euros à chaque assuré. Ce montant qui s’élève au total à 100 millions d’euros, correspond à l’économie réalisée avec le confinement. Moins de véhicules sur les routes c’est en effet moins de sinistres auto à indemniser. D’autres compagnies d’assurances vont également accorder des gestes.

Sinistralité élevée en santé prévoyance

Si l’impact du confinement s’avère positif pour les assurances auto et habitation, il n’en est rien en santé et prévoyance. Augmentation des frais d’obsèques, de soins, d’hospitalisation… La sinistralité explose dans ces secteurs. Et ce malgré la baisse des consultations médicales et des soins en optique ou en dentaire. Une augmentation des contrats est-elle à prévoir ? Le journal rappelle qu’une hausse de 2,5 % était déjà prévue pour 2020…

Une nouvelle assurance pour couvrir les pandémies

S’inspirer du modèle des catastrophes naturelles

Le montant des pertes liées à l’épidémie va être colossal. La pandémie est généralement exclue des contrats, les assurés ne pourront pas faire jouer leurs assurances. Aussi, le Gouvernement réfléchit à s’inspirer du régime des catastrophes naturelles pour créer un “état de catastrophe sanitaire”. Mais est-ce possible ? La garantie catastrophe naturelle est une taxe appliquée aux contrats d’assurance habitation et dommage. Depuis sa création, elle n’a eu de cesse d’être augmentée...

Pour Assurland.com, assurer une pandémie est impossible

Interrogé par Le Point, Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com, explique : « Le problème est, d'une part, le manque de statistiques sur le coût, la fréquence d'une telle catastrophe permettant de déterminer un tarif et ,d'autre part, l'impossibilité de mutualiser le risque puisque tout le monde est touché en même temps ». « Les Français sont-ils prêts à supporter cette charge estimée à 100 milliards d'euros, sachant que la dernière pandémie – la grippe espagnole – remonte à un siècle ? » demande ce dernier. 

Le journal conclut enfin qu’il faudrait s’assurer que les sommes collectées ne serviraient pas par ailleurs à couvrir les dépenses de l’Etat...

https://www.lepoint.fr/economie/coronavirus-une-nouvelle-assurance-et-a-quel-prix-11-04-2020-2371016_28.php

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT