• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Spots et interviews TV

Assurances : fin de l'inégalité hommes-femmes en 2012

Publié par le , Mis à jour le 19/09/2014 à 17:05
La cour de justice européenne a fait savoir, mardi 2 mars 2011, que les différences de tarifs d'assurance entre hommes et femmes n'existeraient plus à partir du 21 décembre 2012.
 
A cette occasion France 5 a invité Olivier Moustacakis, co-fondateur du comparateur d'assurance assurland.com.
 
 
Olivier Moustacakis a alors expliqué que la différence entre les primes d'assurance auto d'un homme et d'une femme est en moyenne de 8 %. Cette différence est plus marqué chez les jeunes conducteurs qui peut aller du simple au double.
 
 
Comment expliquer cette différence de tarif ? "Le coût des accidents et des sinistres est moins important pour une femme que pour un homme. Elles ont un comportement au volant qui suscite moins d’accidents, donc elles ont un coût de sinistre pour l’assureur qui est moins important", indique notre invité. Pour la même distance parcouru, une femme auraient 3 fois moins d'accident qu'un homme. 
 
Aujourd’hui , un assureur se base sur des statistiques pour définir les tarifs à appliquer selon le profil des assurés, affirme Olivier Moustacakis. Dans le profil d’un assuré, il y a  le fait de savoir si c’est un homme ou femme, "l’objet assuré, un véhicule de faible puissance ou de forte puissance", le "lieu géographique d’habitation", la situation personnelle de l'assuré... En effet, si "un homme est marié, il va payer un peu moins cher qu’un homme célibataire, parce que statistiquement, il est avéré que l’homme marié à un comportement routier différent, moins risqué. De la même manière, un homme marié avec des enfants, s’ils sont en âge de conduire, aura une petite surcote, versus si vous avez des enfants en bas âge...".
 
La Cour européenne de justice a décidé que le critère du sexe ne devrait plus être utilisé par les assureurs, car il est définit comme discriminatoire. Mais la question que l’on peut se poser, puisqu’il y a énormément de critères qui sont pris en compte pour élaborer un tarif d’assurance", est qu’elle est "la limite dans les critères jugés discriminatoires ou pas ? Car le lieux d'habitation, l'âge peuvent devenir des critères discriminants. Faudrait-il déterminer un tarif d'assurance unique ?

Pour plus d'informations sur cette nouvelle réforme, vous pouvez lire notre article sur la Fin des discriminations homme-femme dans l'assurance.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.