Spots et interviews TV

Assurances : pourquoi un tel "boom" des prix en 2011

Publié par le , Mis à jour le 19/09/2014 à 16:55 , Source : France 5
Les tarifs des assurances ont considérablement augmenté en 2011. En effet la hausse est nettement plus importante que l’inflation. Selon l’Indice des Prix des Assurances de Particuliers (IPAP), sur les douze derniers mois, les tarifs des assurances ont ainsi progressé de 4,9 % en automobile, 6,9 % en habitation et 5,1 % en assurance santé.
 
Selon Stanislas Di Vittorio, fondateur du site Assurland.com, comparateur d’assurances sur Internet, ces augmentations ont commencé "début 2010", après "cinq ans de baisse", et elles interviennent alors que les principaux facteurs qui entrent en compte dans le calcul des tarifs des assurances sont orientés à la hausse. 
 
Si on regarde dans le détail, on constate que pour l’assurance auto, le nombre de tué sur les routes à fortement augmenté depuis le début de cette année 2011, en effet selon les dernières statistiques de la Sécurité routière, il y a eu + 12 % ou 13 % de tués sur les routes par rapport la même période en 2010. Donc, en assurance auto, vous avez un phénomène qui est la dégradation du nombre d’accidents, vous avez aussi un certain nombre de coûts de soins aux blessés qui augmentent et qui ne sont plus compensés, comme cela l’était dans les années précédentes par la baisse du nombre des accidents explique Stanislas Di Vittorio. 
 
Dans le domaine des mutuelles santé, la hausse des primes se justifie par le fait que les Français consomment de plus en plus de soins, que la Sécurité sociale est en déficit et rembourse moins certains médicaments, que le gouvernement à mis en place une nouvelle taxe de 3,5M sur les contrats d’assurance. Les assureurs santé ont donc plus de charges alors ils mettent cela sur le dos des consommateurs. 
 
Enfin, en ce qui concerne la hausse des tarifs des assurances habitation, il faut se souvenir qu’il y a eu plusieurs catastrophes naturelles. D’autre part c’est hausse est une moyenne et se calcule en fonction de l’évaluation du risque.
 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.