Spots et interviews TV

Assurland chez BFM : l'indemnisation après des inondations

Publié par le , Mis à jour le 28/10/2019 à 13:29 , Source : BFM-TV

Comment être indemnisé après une inondation ?

Stanislas di Vittorio, fondateur d’Assurland.com, le leader de la comparaison d’assurances en ligne, a été invité par BFM TV pour évoquer les inondations qui ravagent le sud de la France. Que faire lorsque l’on connaît un tel sinistre ? Et surtout, quelle indemnisation de la part de l’assurance ?

Après les inondations, quelles démarches effectuer ?

Des départements touchés par le déluge. Alors que l’on attend encore de la pluie dans le Var et la Haute-Corse, l’émission matinale de BFM TV a souhaité faire le point sur les inondations : les démarches à accomplir dans les premières heures qui suivent le sinistre, l’indemnisation selon le contrat souscrit mais aussi la différence entre inondations et catastrophes naturelles.

Le premier réflexe à adopter suite à des inondations est de collecter les preuves du sinistre. Une fois la maison mise en sécurité, il est nécessaire de prendre des photos de toutes les pièces qui ont été inondées mais aussi des des meubles ou objets qui ont été détériorés. Ces preuves devront être jointes à la déclaration de sinistre adressé à l’assureur. Pour être indemnisé, il est également nécessaire de joindre un descriptif des dommages, une liste chiffrée des objets qui ont été endommagés ou perdus, des factures d’achat ou de réparation, etc.

Pour envoyer le courrier à l’assurance, l’assuré doit respecter un délai de 5 jours ouvrés. Cette déclaration doit être faite par lettre recommandée avec accusé de réception ou par e-mail ou courrier. Auparavant, l’assuré doit prévenir son assureur dans les plus brefs délais.

L’assurance couvre-t-elle tous les dommages ?

Premier enseignement, l’assuré sera indemnisé pour les biens couverts par son contrat, dans la limite des plafonds de garantie. Néanmoins, l’assureur indemnise en fonction de la couverture de l’assuré. Stanislas di Vittorio prend ainsi l’exemple d’une voiture assurée au tiers qui, dans ce genre d’évènement climatique, ne sera pas indemnisé si elle est endommagée.

Pour les biens couverts, il est possible d’être indemnisé selon 3 modes :

  • Sur la base de la valeur d’achat : qui indemnise le bien selon son prix d’origine
  • Sur la base de la valeur à neuf : qui rembourse le bien sur le prix d’un bien neuf équivalent
  • Sur la base de la valeur d’usage : qui tient compte de la valeur du marché

Que change la déclaration de catastrophe naturelle ?

Il existe 2 régimes d’indemnisation : le régime privé, celui des assureurs, mais aussi le régime de catastrophe naturelle (Cat’Nat’), concernant l’Etat. Ce dernier est un régime de solidarité payé par les assurés. Si l'état de catastrophe naturelle a été déclaré, l’assuré dispose de 10 jours ouvrés pour déclarer le sinistre. Un délai qui court à compter de la date de publication de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal Officiel.

Attention, Stanislas di Vittorio rappelle que, si les assurés sont mieux indemnisés et plus rapidement lorsque ce régime est déclaré, l’assurance n’indemnise que ce qui est couvert.

Voir la vidéo de l'intervention de Stanislas di Vittorio (à partir de 5'25 min) : 

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.