Spots et interviews TV

Comment être indemnisé après les intempéries ?

Publié par Stéphanie Duraffourd le 08/06/2022 à 16:03 , Mis à jour le 08/06/2022 à 18:21, Source : BFM-TV
bfm-tv-logo

Comment réagir après des intempéries : les réponses des experts d'Assurland.com

Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com, et Stéphanie Duraffourd, porte-parole du comparateur d'assurances en ligne, se sont mobilisés durant le week-end pour répondre aux questions des journalistes suite aux violentes intempéries qui ont frappé l'ensemble du territoire. Ils ont tour à tour prodigué des conseils pour expliquer comment réagir lorsqu'on est victime d'une inondation, bien constituer son dossier à l'assurance et ce que peut changer l'état de catastrophe naturelle.

Déclarer son sinistre sous cinq jours ouvrés

Une fois les consignes réglementaires levées et que le retour sur les lieux est autorisé, il est fondamental de commencer à protéger son bien. Bâcher les meubles, faire appel à un couvreur pour les toitures (tout en conservant les factures), écoper l'eau... Sont autant d'obligations qui incombent à l'assuré. A défaut, l'assureur pourrait considérer que le bien n'a pas été entretenu, qu'il s'est dégradé, et il pourrait de fait décider de baisser l'indemnisation prévue. 

Ensuite, il faut commencer à monter son dossier afin de déclarer le sinistre dans les cinq jours ouvrés. Pour ce, il est nécessaire de réunir le maximum d'informations : factures, photos... Tout ce qui pourra prouver le montant des biens qui ont été endommagés. Le sinistré aura ensuite cinq jours pour adresser sa déclaration à sa compagnie d'assurance, qui elle-même déplacera un expert sur place. Le montant de l'indemnisation proposé par l'assureur reste bien sûr à l'acceptation du sinistré. Il peut choisir de l'accepter ou de la contester. Petit conseil du comparateur : conserver ses affaires sur le cloud ou à des étages supérieurs.

BFM TV intempéries

L'état de catastrophe naturelle : que change-t-il ?

L'état de catastrophe naturelle peut changer plusieurs choses pour l'assuré. Tout d'abord il bénéficiera d'un peu plus de temps pour déclarer son sinistre : 10 jours ouvrés au lieu de 5. Il aura également une franchise fixe à régler de 380 euros. L'assureur devra enfin lui verser son indemnisation sous 21 jours. 

Toutefois, les deux intervenants ont bien rappelé que pour prétendre à une indemnisation, il faut obligatoirement être assuré. Sans cela, impossible de toucher un réglement de l'assurance, même en cas d'état de catastrophe naturelle déclaré.

Enfin, Assurland.com rappelle que les dégâts liés aux aléas climatiques inquiètent les assureurs et entrainent une hausse de la sinistralité. Alors que les tarifs d'assurance habitation ont déjà grimpé de 33% en dix ans, il est à prévoir que la facture continue de s'alourdir dans les années à venir si l'on en croit les prévisions pessimistes des experts.

https://www.bfmtv.com/meteo/orages-inondations-les-conseils-d-un-assureur-pour-une-bonne-prise-en-charge-des-dommages_VN-202206040267.html

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.