Spots et interviews TV

Quelle indemnisation après les nouvelles pluies diluviennes dans le Sud-Est ?

Publié par le , Mis à jour le 03/12/2019 à 13:45 , Source : BFM-TV

Assurland.com sur BFM TV pour parler d'assurance après les inondations

Les habitants du Var et des Alpes-Maritimes ont à nouveau été frappés par des violentes intempéries ce week-end. Olivier Moustacakis, cofondateur du comparateur d’assurances Assurland.com, était invité de BFM TV pour expliquer les démarches auprès des assurances après les inondations.

Inondations à répétition : constituer un dossier pour l’assurance

Il est tombé 2 mois de pluies en 24 heures. Des pertes humaines sont à déplorer. Dans le Sud-Est, l’épisode météorologique de dimanche a causé un lourd bilan humain et matériel. Certains habitants qui avaient été inondés la semaine dernière ont à nouveau subi les conséquences des intempéries. Assurland.com, présent sur le plateau de BFM TV ce lundi, a rappelé les premiers réflexes à avoir pour être indemnisé rapidement. « En premier lieu il faut essayer de regrouper le maximum d’informations : retrouver les factures, prendre des photos de l’ensemble des dégâts… afin de préparer son dossier pour déclarer le sinistre auprès de son assureur », a expliqué Olivier Moustacakis.

Dans le cadre de sinistres à répétition et en très peu de temps, comme c’est le cas dans le Sud-Est, l’état de catastrophe naturel ayant été déclaré la semaine dernière : « le délai de déclaration à l’assurance est de dix jours, au lieu de cinq en temps normal » a rappelé le cofondateur d’Assurland.com. Et si l'on est absent du domicile (vacances, voyage...) et dans l’impossibilité de réunir des éléments de preuve ? Il est tout de même nécessaire de prévenir son assureur par courrier pour déclarer le sinistre, en précisant que les documents lui seront adressés plus tard.

Une obligation vis-à-vis de l’assurance : protéger ses biens

La personne sinistrée doit protéger ce qui peut l’être, en bâchant les meubles par exemple, pour éviter que l’humidité ne se propage. C’est une obligation vis-à-vis de l’assurance. Il faut également rappeler que « les biens pris en charge ne sont que ceux qui sont déjà couverts par une police ». Si votre voiture n’est garantie qu’au tiers et pas en tout risque, vous ne serez pas indemnisé si elle est détruite par les inondations. « Même en cas de catastrophe naturelle » a confirmé Olivier Moustacakis. C’est un élément important à prendre en compte quand on vit dans une zone inondable par exemple.

285 millions d’euros de dommages assurés

Selon la Fédération Française de l’Assurance, il y aurait déjà 20 000 déclarations de sinistres et ce chiffre pourrait doubler. Le coût des inondations est déjà estimé à 285 millions d’euros mais il n’est pas impossible qu’il soit « revu à la hausse », a commenté le journaliste Thomas Misrachi. Et concernant les délais d’indemnisation ? Le cofondateur du comparateur d’assurances Assurland.com, Olivier Moustacakis, a rappelé que « Le régime de catastrophe naturelle est encadré par la loi. Le délai de remboursement est donc fixé à trois mois. ».

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/nouveau-deluge-meurtrier-dans-le-sud-est-5-0212-1205759.html

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.