Actualité April

APRIL finalise le rachat de 54 % du capital de La Centrale de Financement

Publié par le

Le groupe APRIL rachète La Centrale de financement

Le 26 juillet 2018, APRIL était entré en négociations exclusives avec La Centrale de Financement. Aujourd’hui, le courtier grossiste en assurance annonce la finalisation du rachat de 54 % de son capital. A la faveur de cette opération, les deux entreprises vont pouvoir « réaliser des synergies fortes » en crédit immobilier. Explications.

Un acteur majeur du courtage en prêt immobilier

En changeant de partenaire, Sylvain Lefevre et Philippe Girou, dirigeants de La Centrale de Financement, ont voulu renforcer leur participation au capital, passant de 38 à 44 %. Dans le même temps, ils ont ouvert 2 % du capital à leur réseau permettant au groupe APRIL de posséder 54 % du capital de La Centrale de Financement.

Conçue il y a 5 ans par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le concours d’Artémis, société de portefeuille gérant les participations de François Pinault et de son fils François-Henri, La Centrale de Financement est rapidement devenue l’un des principaux acteurs du marché français du courtage en prêt immobilier.

Grâce aux partenariats conclus avec des entreprises de premier plan et à un réseau national riche de 162 agences, La Centrale de Financement a négocié l’année dernière un volume de crédit de 3,6 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires estimé à 26,4 millions d’euros.

Le groupe APRIL renforce son positionnement historique

En rachetant 54 % du capital de La Centrale de Financement, APRIL consolide son positionnement d’acteur historique sur le marché de l’assurance emprunteur.

En outre, cette opération vient s’inscrire dans un contexte favorable marqué notamment par une croissance de 11 points en cinq ans de la part de marché du courtage en crédit.

Président-directeur général du pôle « Prévoyance-Santé » d’APRIL, Roger Mainguy estime que le rachat de La Centrale de Financement va permettre au courtier de proposer une « offre globale visant à optimiser le coût de financement de l’acquisition immobilière » tant pour les particuliers que pour les professionnels.

En qualité de président de La Centrale de Financement, Sylvain Lefevre considère enfin que ce « nouveau partenariat capitalistique et industriel » va permettre d’envisager une « internationalisation de [ses] savoir-faire et de [ses] solutions ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES