Assurance camping-car

camping-car-montage

Quelle assurance pour un camping car ?

Le camping-car a révolutionné la manière de voyager. Excellent moyen pour voyager en famille, le camping-car offre avant tout l'indépendance et la liberté. Alors, assurez votre camping-car et partez en toute tranquillité !

Pensez à souscrire une assurance camping-car

Nombreux sont les Français qui utilisent un camping-car pour leurs vacances. Toutefois, avant de sillonner l'Hexagone au volant de votre engin motorisé, vous devez veiller à souscrire une assurance adaptée à vos besoins ainsi qu'aux caractéristiques du véhicule concerné. L’assurance camping-car au tiers va prendre en charge les frais engendrés par votre responsabilité dans un accident avec un tiers.

La plupart des assurances proposent des contrats camping-car. Mais, il est plus facile pour pouvoir être couvert de répondre aux critères suivants :

  • Avoir plus de 25 ans
  • Etre titulaire du permis B depuis au moins 3 ans

L’assurance camping-car est-elle obligatoire ?

Selon l’article L211-1 du Code des assurances, tout véhicule terrestre à moteur en état de marche, même s’il reste au garage une grande partie de l’année doit être assuré au moins par une garantie responsabilité civile.

Votre camping-car doit donc être au moins assuré au tiers. Une assurance qui prend en charge les frais engendrés par les dégâts matériels et corporels infligés à un tiers lorsque le conducteur du véhicule est responsable.

Tiers ou tous risques : quelle formule d’assurance choisir ?

A y regarder de près, l'assurance camping-car et l'assurance auto sont des produits d'assurances très proches. Ainsi, à la manière d'un automobiliste, le conducteur d'un camping-car peut souscrire une formule tous risques ou préférer l'assurance au tiers pour couvrir son véhicule et inclut en général une garantie corporelle du conducteur, lui offrant ainsi une protection en cas de préjudice corporel.

En pratique, tout dépend de l'usage qui est fait du camping-car. Si ce véhicule est flambant neuf, son conducteur a tout intérêt à opter pour l'assurance tous risques qui offre une protection pour les dommages causés aux tiers, pour les dégâts causés à son véhicule et pour le préjudice corporel qu'il aurait pu subir à titre personnel.

Quelle assurance pour un camping-car de location ?

Vous partez en vacances et vous souhaitez louer un camping-car ? Pour profiter de votre voyage sereinement, pensez à vérifier l’assurance. Vous pourrez être confrontés à deux cas de figure :

  • L’assurance camping-car est déjà incluse dans le contrat de location. Dans ce cas présent, vous serez couverts en cas de dommages causés au véhicule et/ou à un tiers. Généralement, un propriétaire qui vous loue son camping-car est déjà assuré et a prévu une extension de garantie pour le prêt de son véhicule.
  •  L’assurance camping-car n’est pas incluse dans le contrat de location. Il faudra alors souscrire une assurance camping-car temporaire. Cette assurance temporaire propose des forfaits à la journée, à la semaine ou au mois. Attention, ce type de contrat peut avoir des conditions d’adhésion beaucoup plus strictes (âge du conducteur, ancienneté du permis de conduire…).

Assurance temporaire, au kilomètre ou annuelle : laquelle choisir ou quelles différences ?


Comme son nom l’indique, une assurance temporaire ne dure que quelques heures, quelques jours ou quelques mois. Elle peut aller d’une journée à 90 jours. Généralement, elle propose seulement la garantie responsabilité civile pour des dommages au tiers.

Si vous roulez peu, vous pouvez opter pour une assurance au kilomètre. Aussi appelé « Pay as you drive », ce type d’assurance vous permettra de payer votre prime d’assurance en fonction du nombre de kilomètres parcourus dans l’année.

Si vous êtes propriétaire de votre camping-car, vous serez dans l’obligation de souscrire une assurance spécifique. Pourquoi ne pas adhérer à une assurance camping-car annuelle ?  Dans ce cas présent, vous pouvez vous renseigner auprès de votre assureur auto qui pourra vous fournir des garanties supplémentaires.

Vous pouvez également réaliser une simulation d’assurance camping-car qui vous permettra de comparer les offres des différents acteurs du marché et surtout comparer les garanties et les tarifs.

Quels sont les critères pris en compte dans le calcul de la prime d’assurance camping-car ?


Le coût d’une assurance camping-car va varier en fonction de plusieurs éléments :

  • Le niveau de couverture du contrat
  • Les garanties complémentaires qui ont pu être souscrites
  • Le profil du camping-cariste

Du côté du prix, comptez au moins 150 euros par an pour une assurance camping-car au tiers et jusqu’à 600 euros pour une formule tous risques.

Quelles sont les garanties complémentaires ?

Comme cela peut être le cas avec l'assurance auto, le propriétaire d'un camping-car a la possibilité de souscrire des garanties complémentaires qui viendront agrémenter la couverture de base. Par exemple, si le conducteur du camping-car a choisi la formule au tiers, il pourra souscrire la « garantie corporelle du conducteur » qui permet de bénéficier d'une prise en charge au titre des dommages corporels subis par l'intéressé en cas de sinistre.

D'autres assurances complémentaires existent. Elles concernent pêle-mêle l'assistance, la protection juridique, bris de glace,...etc.

Si vous recherchez une assurance camping-car, pensez à utiliser un comparateur d'assurances. Ce service gratuit et sans aucun engagement vous permettra d'accéder à différents contrats pour trouver celui qui répond à vos attentes.

Faut-il souscrire une assurance camping-car pour un fourgon aménagé ?

Vous êtes dans l’obligation de contracter une assurance pour un fourgon aménagé même si vous ne roulez qu’une fois par an. Pour les assurances, le fourgon aménagé (VASP) est considéré comme un camping-car. De ce fait, le contrat sera le même pour les deux véhicules.

A la différence d’un camping-car ou d’un van, un fourgon aménagé a des dimensions d’au moins 2m50 et 6m de long. Il est aménagé à partir d’un utilitaire. Généralement, il compte un lit, une petite cuisine et des toilettes.

Il faut savoir que les aménagements des fourgons ne seront pas assurés de la même manière :

  • Le fourgon homologué (VASP) : Si le fourgon est couvert par un contrat camping-car, son contenu sera alors assuré.
  • Le fourgon non homologué (CTTE) : En cas de sinistre, le contenu du fourgon non homologué ne sera pas assuré.

Avant de souscrire une assurance camping-car, pensez à faire le point sur vos besoins :

  • Votre fourgon est-il considéré comme VASP ou CTTE ?
  • La valeur de votre fourgon aménagé 
  • La valeur de l’aménagement 
  • Le niveau de protection souhaité
  • Les garanties complémentaires

Une fois vos besoins indentifiés, n'hésitez pas à réaliser des devis gratuits auprès d'un comparateur d'assurances ou auprès de votre assureur.

Quelle assurance pour un van ?

Un van est un véhicule qui fait moins de deux mètres de hauteur. Il est souvent aménagé par le constructeur, un artisan ou même son propriétaire. Il est généralement plus facile à manœuvrer d’un camping-car. Un van étant un fourgon, les mêmes règles s’appliquent.

Les familles de camping-cars

Le camping-car fourgon

Un véhicule polyvalent et discret qui peut être utilisé pour le travail ou le loisir. Cependant, son exiguïté peut poser problème pour un séjour de plus de 15 jours. Son espace réduit engendre une faible réserve en eau et gaz.

Le camping-car capucine

A partir d'un utilitaire chassis-cabine ou plancher-cabine, le constructeur du véhicule de loisir y fixe une cellule (au départ une caravane). Un montage qui va offrir une meilleure habilité et un confort supérieur. Seul inconvénient : sa prise au vent qui peut se traduire par une différence de consommation de carburant de plus ou moins 1,5 litre par 100 km.

Le camping-car profilé

Il s’agit de la même construction que le camping-car capucine. Le permanent a été remplacé par un lit de pavillon qui se libère grâce à l’assistance de vérins (le lit est replié et fixé au plafond). C’est le véhicule le plus vendu.

Le camping-car intégral

A partir d'un chassis-moteur (poste de conduite nu), le constructeur carrossier construit l'ensemble du véhicule (séjour + poste de conduite).Le poste de pilotage n'est plus détaché de la partie habitation. Ce sont des véhicules généralement coûteux, car l'aménagement s'effectue complètement, par contre il y a une souplesse d'implantation laissée à l'appréciation du constructeur ou de l'acheteur.

 
 

Assurance camping-car

Quel que soit le type de camping-car (fourgon, intégral, capucine, profilé, lourd, artisanal), l’assurance est obligatoire. Comme pour une voiture, il existe deux types de contrats : tiers (responsabilité civile) et tous risques.

Les garanties à vérifier dans un contrat d’assurance camping-car :

  • Assistance panne 0 kilomètre
  • Taxes douanières
  • SOS crevaison
  • Franchise en cas de bris de glace

Si vous roulez peu, il est peut-être utile d’opter pour une assurance au kilomètre.