• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance Chien et Chat

Santé animale : l'abus d'antibiotiques est dangereux pour les animaux

Publié par le

Soin, toilettage, traitement antiparasitaire, les Français adorent bichonner leurs animaux de compagnie. Le problème, c’est qu’en cas de souci de santé, les maîtres ont aussi tendance à augmenter les doses de traitement antibiotique prescrites par le vétérinaire. Un comportement qui peut s’avérer dangereux pour la santé des chiens et des chats.

Les français champions de la consommation d’antibiotiques

Pour se soigner les Français ont beaucoup trop souvent recours aux antibiotiques qu’ils considèrent comme un remède miracle. C’est d’ailleurs pour cette raison que notre pays détient le record européen en matière de consommation de ce type de médicament. Mais attention, pour les humains comme pour les animaux les antibiotiques ne doivent pas devenir automatique. D’ailleurs, il est bon savoir qu’ils n’ont pas le pouvoir de lutter contre les maladies d’origine virale.  Néanmoins, ils peuvent avoir une certaine efficacité contre les infections bactériennes à condition de bien respecter le traitement prescrit par le vétérinaire. Car, en cas de mauvaise utilisation, les antibiotiques n’agiront  plus sur la santé des animaux (même chose pour les humains).

Lutter efficacement contre l’antibiorésistance chez les animaux

En matière de santé animale, le ministère de l’Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt a décidé de prendre des mesures pour réduire considérablement le volume des doses d’antibiotiques prescrites en médecine vétérinaire. En 2012, il dévoile le plan Ecoantibio dont l’objectif est de réduire l’usage des antibiotiques de 25% en 5 ans. Au sein de la 13ème mesure de ce plan, les propriétaires d’animaux de compagnie sont rappelés à l’ordre. En effet, le recours aux antibiotiques ne peut se faire qu’après un examen médical de l’animal effectué par un professionnel de la santé animale. L’automédication est donc à proscrire tout comme la réutilisation des antibiotiques utilisés au cours d’un traitement précèdent.

Enfin, quelques règles d’hygiène très simples permettent de limiter la multiplication des bactéries limitant ainsi les risques de contamination. Laver l’animal quand il est n’est plus propre, désinfecter ses petites plaies, nettoyer son lieu de couchage sont tant de gestes quotidiens nécessaires pour conserver un animal en bonne santé. N'oubliez pas que certaines dépenses peuvent être prises en charge par une bonne assurance chiens et chats.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES