• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Assurance vie : découvrez le portrait de la femme barbe-bleue

Publié par le

Toucher les assurances vie après un meurtre, le destin de cette serial killeuse

Le site suisse femina.ch a récemment dressé le portrait d’une femme surnommée « la femme barbe-bleue ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’une serial Killeuse, la première des Etats-Unis. Voici son histoire, à base de gain d’assurance vie !

Une quarantaine de tués par cette femme

1908, dans l’Indiana aux Etats-Unis. Une ferme incendiée, 4 cadavres calcinés dont un retrouvé sans tête (celui de la propriétaire Belle Gunness) et 3 enfants, va être le théâtre de nombreuses macabres découvertes. Une enquête est ouverte pour comprendre l’origine de ce qui semble être un crime. Mais ce que vont découvrir les enquêteurs est bien pire : une quarantaine de cadavres dont les corps sont disséminés un peu partout dans les 30 hectares de la ferme.

C’est l’arrivée surprise d’un homme au beau milieu d’une enquête qui piétine qui a permis de relancer l’affaire. Ce dernier recherchait son frère Andrew Helgelien, qui faisait affaire avec Belle Gunness. C’est comme ça que les enquêteurs retrouvent non pas un ni deux mais bien une quinzaine de corps enterrés dans l’enceinte de la ferme. Andrew est retrouvé enterré et découpé en morceaux, des squelettes un peu plus loin sont également retrouvés… La ferme est alors rebaptisée par les journaux « La ferme de l’horreur ».

Des crimes pour toucher les assurances vie

La femme avait alors commencé ses premiers meurtres alors qu’elle était à Chicago, mariée à son premier époux, Mads Sorensen. D’abord deux de ses enfants en bas-âge, surement morts empoisonnés par la main de leur mère. Les parents héritent alors de l’assurance vie des deux enfants. Puis, au tour de son mari qui meurt également empoisonné par sa femme à la  strychnine. Elle touche également les deux assurances vie de son époux.

Elle décide soudainement de déménager dans l’Indiana et d’occuper cette fameuse Ferme de l’horreur, où elle se remarie seulement 4 mois après son arrivée avec Peter Gunness, qui perd sa fille, permettant au nouveau couple de toucher son assurance vie, une nouvelle fois. Et ce deuxième mari meurt également dans des circonstances étranges, laissant également la veuve les poches remplies d’argent avec … l’assurance vie de monsieur !

Elle promet ensuite à plusieurs hommes d’origine norvégienne (comme elle) le mariage en échange d’un dépôt de garantie de 1 000 dollars. On vous laisse imaginer le sort réservé à ces pauvres hommes… Jusqu’à l’incendie de sa ferme, la serial killeuse parviendra à toucher 30 000 dollars grâce à ses crimes. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES