Les Newsletters Assurland

Combien les Français investissent-ils dans une voiture neuve ?

Publié par le
2597 vues 9 réactions Note

Combien mettrez-vous dans votre prochaine voiture ?

Le site DriveK qui permet aux automobilistes de configurer leur voiture neuve vient de publier les résultats de son enquête portant sur l’effort d’investissement des Français sur les voitures neuves. Voici les résultats.

Quel budget moyen pour l’achat d’une voiture neuve ?

Selon DriveK, en 2018, les Français avaient un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’une voiture neuve. Cette moyenne a été calculée sur la base d’un échantillon de 40 000 demandes de devis effectuées sur le site entre les mois de janvier et novembre 2018.

Les automobilistes français sont ainsi prêts à investir plus de 20 000 euros en moyenne pour l’acquisition d’une voiture neuve. Une somme qui peut paraitre élevée, mais toujours inférieure de 3 250 euros environs au budget moyen révélé par un autre professionnel de l’automobile, l’Argus, s’établissant à 26 146 euros.

Dans le détail,

  • 45 % des demandes de devis de voitures neuves afficheraient des coûts entre 10 et 20 000 euros
  • 34 % : voitures entre 20 et 30 000 euros
  • 4 % : voitures à moins de 10 000 euros
  • 2,3 % : voitures à plus de 40 000 euros

Coût auto neuve : des disparités en régions

L’étude fait également un point sur les différences d’effort d’achat de voiture neuve entre les régions.

Les régions où les Français s’intéressent aux voitures les plus chères :

  • Poitou-Charentes : 23 600 euros en moyenne
  • Alsace : 23 200 euros en moyenne
  • Ile-de-France : 23 100 euros en moyenne

Les régions où les Français s’intéressent aux voitures les moins chères :

  • Languedoc-Roussillon : 20 850 euros
  • Bourgogne : 20 600 euros
  • Limousin : 20 500 euros
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
9 RÉACTIONS
22000€ c est horriblement cher surtout que c est à part. Je pense pas que beaucoup de gens peuvent se le permettre. Cela fait des mensualités de 500€ sur 5 ans. Nous avons acheté une voiture il y 8ans 20000€ occasion . On gagnait 4000€. Et patatras accident de travail, changement de travail.... Salaire en baisse.... On a tiré la langue....
Les prix de vente des voitures est beaucoup trop élevé en EUROPE. Aux USA ,vous avez des voitures plus grosses et mieux équipées pour la moitié du prix Européen .Le Cout de revient des voitures ,sorties d'usine est le tiers du prix de vente en EUROPE. Le cout de distribution et les frais généraux y sont exorbitants .Le système des concessionnaires et périmé
Attention aux lecteurs, il s'agit de devis et non de prix d'achat. L'étude est donc biaisée car un acheteur avertit fera faire plusieurs devis. De plus ils disent que 4% des français demandent des devis pour des voitures de moins de 10 000 euros et les régions où les français s'intéressent aux voitures les moins chère on reste au dessus de 20 000... pas cohérent
archi nul
c'est la moyenne pour les 7% des français les plus riches !!!
Les voitures sont trop chère , et ne sont plus très fiables avec toutes leurs électroniques embarquées .l'achat d'un véhicule neuf est de plus en plus réservés aux personnes qui ont des hauts revenus. il devient de plus en plus difficile de faire face aux coûts d'entretiens ,de réparations ,assurance et taxes diverses. L'achat de voiture d'occasions etait une solution ,mais toutes leurs nouvelles normes anti pollutions rendent cette solution très aléatoire.
La voiture est le seul objet industriel qui ait augmenté sans cesse depuis 100 ans .mon professeur d'économie Albert SAUVY m'appris que pour tout objet il fallait ramener son prix au kg et le comparer au prix du kg de beurre : une voiture de 22000 € pesant 1000kgs coute 20€/kg .Le beure coute 10€ /kg .Les voitures sont au moins deux fois trop chères en FRANCE .Aux USA elles sont deux fois moins chères qu'en FRANCE et les prix au kg sont les mêmes ;Du reste le coût de revient sortie usine d'une voiture produite en FRANCE est environ le tiers du prix de vente .Les 2/3 restants sont le cout de l 'improductivité des structures de direction et de RDE et du réseau archaïque des concessionnaires
En retraite ne peut achetez une voiture neuve étend donner j'ai investi dans les fenêtres et porte
je suis surpris que les Hauts de France ne figurent pas parmi les régions dans lesquelles les gens s'intéressent aux voitures les moins chères .Quant à la répartition des achats par prix , je ne suis pas surpris

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES