Comment l'assurance maison couvre-t-elle les objets de valeur ? - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > Comment l'assurance maison couvre-t-elle les objets de valeur ?

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Comment l'assurance maison couvre-t-elle les objets de valeur ?

|
Consultations : 3541
Commentaires : 0
Assurance habitation : objets de valeur
Nathalie Jassurmalin et son mari Pierre sont particulièrement friands d’art. A tel point qu’ils n’ont pas hésité à faire une folie : s’offrir l’une des œuvres d’un grand maître de la peinture : Gustave Klimt !

En réalisant qu’ils possèdent ce chef-d’œuvre chez eux, ils pensent soudainement au cambriolage !

« Et si on se fait cambrioler ou si on subit un sinistre qui le ravage ! Il faut absolument assurer cette toile ! », s’exclame Nathalie !

« J’appelle tout de suite notre conseiller pour modifier notre assurance habitation », réagit rapidement Pierre.

Qu’est-ce qu’un objet de valeur pour l’assurance logement ? 


Le secteur de l’assurance et plus particulièrement de l’assurance logement définit les contours de ce que l’on appelle les objets de valeur.

Ainsi, certains bijoux, pierres précieuses, certaines tapisseries, livres rares, fourrures ou encore tableaux et objets d’art qui atteignent un certain montant défini dans le contrat sont considérés comme des objets de valeur et se démarquent des autres biens de l’habitation. 

D’autres objets, tels que les objets de dernières technologies s’intègrent depuis quelques temps dans la catégorie des objets sensibles, au même titre que les objets de valeurs.

Toutefois, la liste des objets de valeur et de ceux dits sensibles peut quelque peu varier selon les contrats et les assureurs. Il convient alors de bien lire cette clause afin d’être sûr que l’objet à assurer est bien inclus au contrat. 

Pour que l’assureur considère le propriétaire de l’objet de valeur assuré, ce dernier doit lui présenter une pièce justifiant sa propriété (facture nominative, certificat d’authenticité et d’expertise, etc.). Ce sont ces justificatifs, plus que l’objet de valeur lui-même, qui prouveront la valeur de l’objet en question. 

Objets de valeur : une garantie spécifique


Pour les biens « traditionnels » qui ont subi un sinistre, l’assurance maison indemnise le plus souvent ces objets en tenant compte de la valeur de remplacement d’un objet équivalent à la date du sinistre. Les assureurs appliquent souvent une réduction qui représente la vétusté de l’objet sinistré.

L’indemnisation des objets de valeur est un peu différente. Aucune vétusté ne s’applique aux objets de valeur (un tableau de maître ne perd pas de sa valeur avec le temps, c’est même bien souvent le contraire !).

D’autre part, les compagnies d’assurance ne versent pas selon la valeur du bien en question mais en fonction d’un pourcentage défini de la valeur totale du mobilier. 

« Ca y est, j’ai déclaré le Klimt à l’assurance et j’ai souscrit une garantie spécifique. Le conseiller m’a recommandé de conserver les justificatifs de propriété ailleurs qu’à la maison et d’en prendre quelques photos » explique Pierre à Nathalie.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !