Informations pratiques sur l'assurance

Qu'est-ce qu'un conducteur novice ?

Publié par La rédaction le 24/12/2015 à 10:38 , Mis à jour le 28/06/2022 à 09:29
Lorsque l’on évoque le conducteur novice, on a tendance à penser immédiatement au jeune conducteur qui a obtenu récemment son permis de conduire et qui ne maîtrise pas encore complétement la vitesse et son véhicule. En réalité, toutes les tranches d’âge peuvent être classées dans cette catégorie. Alors, quels sont les critères déterminant un conducteur novice ? La réponse dans la suite de cet article pratique.

Qui appelle-t-on « conducteur novice » ?

En règle générale, pour les assureurs, les jeunes ayant obtenu leur permis il y a moins de trois ans sont des conducteurs novices. Ils sont considérés comme étant encore en apprentissage de la route. Néanmoins, un conducteur qualifié de « novice » serait-il forcément un conducteur débutant ? Ce n’est pas une certitude.
Qu’une personne ait obtenu son permis de conduire il y a quelques jours, quelques semaines, quelques mois ou encore quelques années, il reste possible qu’elle se retrouve dans la catégorie des conducteurs novices pour les assurances.
Ainsi, lorsqu’un individu a cessé de payer une assurance auto durant une période dépassant les 3 ans, les compagnies d’assurance deviennent plus réticentes au moment de la souscription d’un nouveau contrat. Les assureurs peuvent notamment appliquer un tarif particulièrement élevé, comparable à celui en vigueur pour un jeune conducteur.
En définitive, qui dit conducteur novice ne dit pas forcément « jeune permis ». Un conducteur « ancien » peut très bien figurer dans la même catégorie.

Quelle est la surprime pour les conducteurs novices ?

Une surprime non négligeable

Mais en quoi un conducteur novice est-il différent des autres conducteurs ? Ce conducteur peut hériter d’une surprime qui peut grimper à 100 %. Celle-ci s’applique notamment aux personnes qui possèdent leur permis de conduire depuis une période excédant trois ans, mais qui n’ont pas eu de contrat d’assurance auto pendant les trois ans passés. Ces conducteurs se retrouvent ainsi dans la même catégorie que les jeunes conducteurs.
Il faut néanmoins savoir que l’assureur peut quand même procéder à une analyse du passé de l’assuré concerné. Et, pour éviter de payer le prix fort votre assurance, il est vivement recommandé de justifier les antécédents et de fournir divers documents comme le relevé d’informations. Il faut d’une certaine manière prouver que l’assuré, avec sa voiture, respecte pleinement les règles de sécurité routière. Bien entendu, il est également conseillé de faire appel à un comparateur d’assurances auto. Cela pourrait vous permettre d’avoir une prime moindre.

Une surprime qui diminue avec le temps

La surprime représente un budget conséquent. Pour un conducteur novice qui s’assure en son nom pour la première fois, la surprime de la première année peut aller jusqu’à 100 % de la cotisation de base. Mais la bonne nouvelle, c’est que son montant diminue avec le temps :
  • La deuxième année, s’il n’y a pas eu d’accident matériel ou corporel engageant la responsabilité du conducteur et de sa voiture, la surprime est automatiquement réduite de moitié : elle ne peut donc pas dépasser 50 % de la cotisation de base.
  • Et la troisième année, s’il n’y a toujours pas eu d’accident responsable, elle est définitivement supprimée.

Quelle assurance pour un conducteur novice ?

En assurance auto, les jeunes conducteurs sont considérés comme des automobilistes à risque en raison d’une inexpérience sur la route. C’est pourquoi, ces derniers vont devoir payer une surprime. La comparaison en ligne peut être le moyen idéal pour réaliser des économies. En moins de 5 minutes et sans bouger de chez vous, vous obtiendrez des devis gratuits. 
Pour réduire la facture de votre assurance auto conducteur novice, sachez que des petites astuces existent :
  • Choisir une assurance auto au tiers ou responsabilité civile : ce contrat auto est le moins cher proposé par les compagnies. Il vous couvrira en cas de dommages corporels ou matériels infligés à une tierce personne.
  • Plus de garanties avec la formule intermédiaire : c’est une assurance au tiers cumulée avec des options supplémentaires comme le vol, l’incendie ou le bris de glace.
  • L’avantage à la conduite accompagnée : comme le conducteur a eu un temps de formation en plus, il est moins considéré comme à risque, ainsi la surprime appliquée à la première année est plafonnée à 50 %, la deuxième année à 25 % et la troisième année, elle disparaît.
  • Le conducteur secondaire : si le jeune conducteur peut s’assurer comme conducteur secondaire du véhicule familial, la majoration de prime est moins élevée que la surprime conducteur novice.

FAQ Conducteur novice

  • Qu’est-ce que le permis probatoire ?

    Lorsque vous venez d’avoir votre permis, vous êtes en fait titulaire d’un permis probatoire. Cela ne vous donne pas les mêmes droits et obligations qu’un permis de conduire définitif, pendant une durée de 3 ans. Si vous avez effectué la conduite accompagnée (AAC), cette durée est baissée à 2 ans.
  • Pendant la période du permis probatoire, le jeune conducteur doit respecter deux conditions :
    • La pose d’une vignette « A » sur l’arrière du véhicule pour signaler leur statut aux autres usagers.
    • Un taux d’alcoolémie maximum fixé à 0,2 gramme par litre de sang.
  • Voici la limite de vitesse à respecter pour les titulaires du permis probatoire avec leur voiture :
    • Agglomération : 50 km/h
    • Route à double sens, sans séparateur central : 80 km/h
    • Route à 2 chaussées séparées par un terre-plein central : 100 km/h
    • Autoroute : 110 km/h
  • Pendant la période probatoire, vous n’avez pas la totalité des 12 points de permis, vous en avez 6. Vous êtes sous le système de la récupération de points automatique, c’est-à-dire que vous obtenez 2 points par année sans infraction, pour atteindre au terme des trois ans les 12 points du permis définitif. Si vous avez fait la conduite accompagnée, vous obtenez 9 points à la fin de la 1ère année de permis probatoire sans infraction, et les 12 points après la 2e année.
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

CONSEILS POUR ACHETER SA NOUVELLE VOITURE