Informations pratiques sur l'assurance

Tout savoir sur l'assurance habitation location meublée

Publié par le , Mis à jour le 11/02/2020 à 15:16

Faut-il souscrire une assurance habitation location meublée ?

Vous êtes étudiants, vous attendez de pouvoir emménager dans un autre logement ou vous cherchez un toit pour une courte durée ? La location meublée peut s’avérer être la solution parfaite pour vous afin que vous n’ayez rien d’autre à faire que de poser vos valises le jour de l'emménagement. Cependant, il ne faudra pas oublier de vous renseigner sur la souscription éventuelle d’une assurance habitation. Est-ce obligatoire ? Comment est-ce que ça se passe pour les locataires, ou encore pour les propriétaires non-occupants ? Assurland vous dit tout.

Locations meublées : l’assurance habitation est-elle obligatoire ?

Commençons par une petite piqûre de rappel. Que considère-t-on exactement comme étant un bien meublé ? C’est simple. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un logement comprenant l’ensemble d’éléments indispensables pour vivre quotidiennement dedans. Lit, four micro-onde, frigo, ustensiles de cuisine, table, chaises, etc. Tout doit s’y trouver. Le but étant qu’une personne s’installant dans ce type de location devrait pouvoir poser directement ses valises dès le jour de son arrivée dans le logement.

Concernant la souscription d’une assurance habitation lorsqu’on est locataire d’un bien meublé, elle n’est obligatoire que s’il s’agit de notre résidence principale. C’est-à-dire si on y habite pour une durée minimale de 8 mois par an. On obtient ces informations en se référant à la loi Alur du 24 mars 2014, Loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové. En dessous de ces 8 mois de location, même s’il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance habitation, nous vous recommandons tout de même de le faire. Pourquoi ? La réponse est simple. L’un des sinistres les plus connus dans le domaine de l'habitation est le dégât des eaux. Supposons que vous soyez concerné par ce genre d’incident et que cela entraîne des dommages dans un appartement voisin. Si vous n’êtes pas couvert, au moins par une garantie Responsabilité Civile (RC), alors vous devrez vous-même dédommagé votre voisin. Et cela peut vite vous revenir très cher.

Quelle assurance habitation meublée choisir ?

Si la loi n’impose pas d’assurance habitation pour les locations meublées, le propriétaire du logement peut, de son côté, en exiger une et vous refuser la location de son bien. De plus, il est en droit de réclamer la preuve que vous êtes bien toujours assuré d’année en année. Le cas échéant, il peut demander la rupture du bail. Et comme nous l’expliquions plus haut, vous avez de toute façon tout intérêt à prendre une assurance pour vous protéger vous (et votre porte-monnaie) en cas d’incendie par exemple. Pour cela, le mieux serait de souscrire une assurance habitation multirisque, aussi appelée “MRH”. Qui que soit votre assureur, cette assurance comprend toujours les 5 garanties de bases qui sont :

  • la garantie incendie ;
  • la garantie bris de glace ;
  • la garantie dégâts des eaux ;
  • la garantie vol et vandalisme ;
  • et la garantie catastrophe naturelle ;

Des garanties optionnelles peuvent venir s’ajouter pour couvrir également des dommages électriques, ou pour vous permettre de bénéficier d’une protection juridique par exemple.

 

appartement-meublee-2

 

Comment trouver une assurance pour sa location meublée ?

La solution la plus simple, lorsque l’on recherche une assurance, est de passer par un comparateur d’assurances en ligne qui nous permet d’avoir une vision globale des offres existantes en un seul devis. Pas besoin de naviguer de site en site en fournissant à plusieurs reprises les mêmes informations. Un site web suffit. Et pour trouver l’offre qui vous conviendra le mieux dans le domaine de l’habitation, vous pouvez utiliser le comparateur d’assurances Assurland.com. Pour faire le meilleur choix possible, nous vous invitons à prendre en compte certains éléments. Lesquels ? Nous avons listé pour vous les 6 principaux auxquels ils faut s’intéresser principalement :

  • le montant des franchises ;
  • les modes d’indemnisation ;
  • la valeur de vos biens mobiliers ;
  • le montant de la prime d’assurance proposée ;
  • le niveau de protection offert par les différentes formules ;
  • et les garanties et extensions de garantie incluses au contrat.

Une fois ces informations étudiées, vous trouverez l’assurance habitation location meublée qui vous convient en seulement quelques minutes, et vous n’aurez qu’à attendre d’être contacté par l’assureur que vous aurez sélectionné.

C’est simple, rapide et efficace ! N’est-ce pas ?

Propriétaire d’une location meublée, comment ça marche ?

Vous n’êtes pas locataire mais le propriétaire d’un bien que vous mettez en location meublé ? Vous vous demandez si vous devez souscrire une assurance pour votre bien, que votre locataire en ait pris une ou non ? Nous vous répondons également !

Tout d’abord, sachez que, en tant que propriétaire, vous avez le moyen de vous protéger contre les loyers impayés grâce à la garantie du même nom. Comme son nom l’indique, cette assurance vous permettra de vous faire rembourser les loyers que vos locataires pourraient ne pas payer. Mais ce n’est pas tout ! Elle vous permet également d’être indemnisé si votre bien immobilier subi des détériorations flagrantes, si votre locataire quitte le logement plus tôt que prévu, et s’il y a des frais de contentieux.

Ensuite, vous pouvez également choisir d’assurer vous-même le logement que vous mettez en location pour bénéficier, a minima, d’une garantie responsabilité civile. Si vous exigez de votre locataire qu’il souscrive lui-même une assurance habitation, alors vous n’avez pas besoin d’en prendre une de votre côté. En revanche, nous vous le conseillons si vous avez pour habitude de louer votre bien durant de courtes durées. Chaque locataire pourra bénéficier de cette assurance « pour le compte de qui il appartiendra » (article L112-1 du Code des assurances), et vous n’aurez pas besoin de modifier votre contrat à chaque changement de preneur, ni de lui demander d’avoir sa propre assurance, ce qui peut grandement faciliter la location.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES