Assurance Chien et Chat

SPA : après une fugue, un chien adopté retrouve son propriétaire

Publié par le , Mis à jour le 28/08/2019 à 15:41

Pascal a décidé de porter plainte contre la SPA

Tout est bien qui finit bien. Pascal et Gribouille se sont retrouvés après des mois de séparation. En juin dernier, le border collie avait été recueilli par la SPA après une fugue avant d’être proposé à l’adoption.

Une plainte à l'encontre de la SPA

Pascal va pouvoir tourner la page. En juin dernier, son border collie fugue de son jardin à Villefranche-de-Lonchat en Dordogne. Le chien est alors recueilli par la SPA de Bergerac. Un chien qui sera castré puis proposé à l’adoption. Quelques semaines plus tard, Pascal identifie son animal sur une annonce du site de l'association. Sa joie fut de courte durée lorsqu’il apprend que son chien a été adopté par une famille depuis une dizaine de jours.

Selon les dires de la SPA, aucune puce d’identification n’a été détectée sur son border collie. Il n’est donc pas question de revenir sur l’adoption de l’animal baptisé Gribouille par sa nouvelle famille.

Face à ce refus, Pascal décide d’employer les grands moyens en portant plainte pour vol contre la SPA. Sa motivation est telle qu’il est prêt à pratiquer des tests ADN grâce à des poils conservés à son domicile.

Gribouille de retour dans sa famille

Par chance, l’histoire revient aux oreilles de la nouvelle propriétaire de Gribouille qui décide de réaliser des vérifications. Lors d’une visite chez le vétérinaire, elle découvre que son nouveau chien a deux puces (celle de la SPA et celle de Pascal) et contact Pascal afin de lui ramener son animal : « C’est un déchirement pour moi » explique tout de même Laura au micro de BFM TV avant de rajouter « Mais le plus important c’est le bien-être animal, que Gribouille retrouve son maître ».

Malgré les retrouvailles, Pascal ne compte pas retirer sa plainte. Pour lui, la procédure n’a pas été effectuée dans les règles avec des délais avant l’adoption non respectés (8 jours ouvrés et complets, hormis les dimanches et jours fériés). Par ailleurs, la SPA a fait castrer son chien avant son adoption alors que cela est interdit. La justice tranchera cette affaire le 8 octobre prochain. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES