Connaissez-vous la surcomplémentaire ? - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > Connaissez-vous la surcomplémentaire ?

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Connaissez-vous la surcomplémentaire ?

|
Note :
Consultations : 1974
Commentaires : 3
Tout ce qu'il faut savoir sur la surcomplémentaire

Nathalie est toute heureuse. Elle a trouvé à deux pas de chez elle un emploi plutôt bien payé qui correspond à ses aspirations du moment. Seul hic : la mutuelle d’entreprise n’est pas aussi protectrice que celle de son précédent emploi. Heureusement, sa mère Sophie s’y connaît en assurance : « Si ta nouvelle mutuelle ne suffit pas pour tes besoins de santé, tu peux souscrire un autre contrat qui viendra la compléter. On parle de sur-complémentaire. »

Surcomplémentaire : en complément de l’assurance obligatoire

Pour bénéficier des avantages d’une bonne surcomplémentaire, il faut déjà être couvert par la mutuelle obligatoire.

En effet, ce contrat complémentaire ne peut être souscrit qu’à cette condition puisque sa vocation première est de venir renforcer la couverture santé sur des postes spécifiques, qu’il s’agisse d’optique, de soins dentaires ou encore des frais relatifs à l’hospitalisation.

A noter que, dans le cas d’une sur-complémentaire, le délai de carence, période pendant laquelle les frais ne sont pas pris en charge, est souvent plus long que pour une assurance santé « classique » puisqu’il peut représenter jusqu’à une année. Pensez à vous renseigner au moment de la souscription.

Surcomplémentaire : l'intérêt de cette couverture complémentaire

Exprimée en pourcentage ou niveau de remboursement, la surcomplémentaire apparaît comme un moyen judicieux de compenser les lacunes et faiblesses de la mutuelle d’entreprise.

Ainsi, le salarié peut cibler ses différents besoins de santé pour bénéficier d’une couverture sur-mesure et personnalisée s’il change fréquemment de lunettes, s’il se décide enfin à rendre visite à son dentiste ou si des cures thermales sont nécessaires à son prompt rétablissement.

En résumé, la sur-complémentaire permet de pallier les défaillances du contrat mais aussi et surtout de couvrir ses besoins de santé généralement non couverts.

Une bonne astuce pour économiser

Si vos besoins de santé s’accompagnent de dépenses importantes - ce peut être le cas pour les soins dentaires fréquents par exemple - choisir une surcomplémentaire qui viendra se greffer à votre contrat santé coûtera souvent moins cher que la souscription d’une nouvelle mutuelle santé.

Surmutuelle : attention aux doublons

Au moment de choisir une bonne surcomplémentaire santé, il faut avoir une pensée pour les doublons.

En effet, il faut veiller à choisir une formule qui ne soit pas redondante, c’est-à-dire qui ne couvre pas les mêmes soins plusieurs fois. Pour ce faire, il est indispensable de dresser un état des lieux de vos besoins réels mais aussi et surtout identifier les dépenses déjà couvertes.

Fort heureusement, il suffit bien souvent de réaliser un comparatif de mutuelles pour trouver l’offre adaptée à ses différents besoins de santé.

Et la loi ANI ?

A compter du 1er janvier 2016, tout salarié du privé doit pouvoir bénéficier d’une mutuelle d’entreprise. Cette obligation résulte de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013.

Toutefois, rien ne garantit que les entreprises proposeront une mutuelle d’entreprise avec les garanties les plus robustes. D’ailleurs, la formule de mutuelle choisie devra seulement correspondre à un « panier de soins minimal ».

Autrement dit, la couverture d’entreprise risque fort de présenter quelques lacunes. Il faudra alors avoir une pensée pour la surcomplémentaire.

Article mis à jour le 2 avril 215.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
3 réactions


Pourquoi pas une sur-surcomplémentaire pour couvrir ce que la surcomplémentaire ne couvre pas ??

Monsieur,je cherche une surmutuelle qui couvre les dépassements d honoraires,cordialement


Bonjour, 

Assurland ne propose pas de surcomplémentaire .

Afin d'en trouver une, vous pouvez vous adresser à votre complémentaire santé actuelle, qui pourra vous proposer ses niveaux de garanties, ou bien sa sur-complémentaire.

Bonne journée à vous.

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !