• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Découvrez le défi « 3 semaines sans ma voiture »

Publié par le
1 réaction Note

Utilisez les moyens de transport alternatifs au lieu de votre voiture !

Afin de sensibiliser les Parisiens à la substitution de la voiture ou des deux-roues par des services de mobilité alternatifs, la Ville de Paris, la Direction régionale d’Île-de-France de l’ADEME, en partenariat avec l'association Wimoov lancent du 11 septembre au 1er octobre le défi « 3 semaines sans ma voiture ».

Vous pouvez changer votre voiture contre des transports alternatifs !

50 automobilistes ou conducteurs de deux-roues vivant ou travaillant à Paris, laisseront leur véhicule au garage du 11 septembre au 1er octobre 2017. Un défi à relever lors de l’opération « 3 semaines sans ma voiture » par 50 participants qui se sont vu remettre un « Kit mobilité » pour utiliser gratuitement les moyens de transports alternatifs proposés par les partenaires de la Ville.

Parmi eux :

  • Ubeeqo : service de réservation de voiture en libre-service pour quelques heures ou quelques jours
  • Petit Bus : mutualiser les trajets pour accompagner les enfants à l’école ou lors de leurs activités
  • Cyclopolitain : premier réseau français de vélo-taxis
  • Vélib' : service de vélos en libre-service
  • Communauto : service d’autopartage en libre-service avec réservation
  • Autolib' : service 100% électrique d'autopartage sur Paris
  • RATP : tous les transports en commun (bus, métros, etc.)
  • Babboe : service de vélo cargo pour transporter les enfants !
  • E-ROUE : service d’achat et de location de mono-roue
  • Utilib’ : service d’autolib’ mis à la disposition des artisans

Que comprend le « kit mobilité » ?

Dans le kit mobilité, il y a un accès offert par la RATP aux transports en commun et par la Ville de Paris aux modes de déplacement alternatif.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
c'est gonflé de faire un article sur la pollution quand on la provoque et l'amplifie par une politique de circulation débile .Pas vu un seul cycliste aujourd'hui sur les 4 kms de quai qui leur sont réservés. et on est pas encore en hiver . Par contre ,a cause de la réduction du nombre de voies , embouteillages permanents, générateurs de pollution supplémentaire.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES