Comment protéger sa moto en hiver ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment protéger sa moto en hiver ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment protéger sa moto en hiver ?

|
Consultations : 684
Commentaires : 0

A l’arrivée de l’hiver, bon nombre de motards rentre leur deux-roues au garage, non seulement parce qu’il est moins agréable de rouler à moto l’hiver mais également pour protéger le véhicule des temps froids. Mais une moto à l’arrêt, ça s’entretient aussi : voici comment.

Moto : faire la vidange

Afin d’éviter que les acides produits dans l’huile de moteur au moment de l’utilisation de la moto n’abîment le moteur durant la période d’arrêt, il est particulièrement conseillé de pratiquer une vidange de sa moto. Il en va de la santé du moteur du deux-roues ! Aux beaux jours, à l’heure de ressortir la moto, une nouvelle vidange est conseillée.

Réservoir de la moto plein ou vide !

Deux cas de figure se présentent :

  • Pour une moto à carburateur :

- Vidanger le réservoir, le circuit d’essence, et la cuve du carburateur

- Appliquer un produit anticorrosion dans le réservoir

Cette manipulation sert à éviter les résidus qui pourraient boucher le circuit du carburant.

  • Pour une moto à injection électronique :

- Hiverner la moto avec le réservoir plein

- Ajouter un stabilisateur dans l'essence afin d’éviter l’humidité dans le réservoir (Faire fonctionner la moto pour que le stabilisateur se répande dans tout le circuit)

Gérer le liquide de refroidissement

Pour les motos non vidangées depuis plus de 2 ans, il est conseillé de remplacer l’ancien liquide de refroidissement par du neuf. Attention à choisir le bon liquide dans le commerce, qui va avec la moto !

Comment gérer la batterie de votre moto ?

Après un long arrêt de la moto, il est fort probable que la batterie soit à plat au moment de se resservir du véhicule. Dans l’idéal, le mieux serait de débrancher la batterie et de la stocker à un endroit sec. Sinon, il existe des batteries sans entretien, parfaites pour ce type de situation.

Si la batterie de la moto a besoin d’être rechargée au moment du redémarrage de la moto, il est conseillé d’utiliser des pinces dédiées à la moto, plutôt que les pinces pour les batteries de voitures.

Laver sa moto, une mesure contre la rouille !

Les motos aussi ont droit à leur brin de toilette ! Le remisage est justement une bonne occasion de laver sa moto et de lui appliquer des produits de beauté (polish, antirouille, etc.)

Graisser la chaîne contre la rouille

Encore une fois, la rouille reste l’ennemi numéro 1 de la moto ! La chaîne est particulièrement sensible à la rouille, c’est pourquoi il convient de la graisser pour la période de remisage. Attention toutefois de ne pas appliquer la graisse juste après avoir lavé la moto, car l’eau resterait prisonnière de la graisse et pourrait favoriser le développement de la rouille.

Gonfler les pneus de la moto

Afin d’éviter de mettre tout le poids de la moto sur les pneus, la moto pourra s’appuyer sur la béquille si elle en dispose. De même, si possible, changer la moto de place une fois par mois durant le remisage afin de changer le point de contact lors de l’immobilisation.

Où stocker sa moto ?

L’idéal est dans un endroit sec. Mieux, il est conseillé d’opter pour une housse spécialement dédiée à la protection des motos.

Faut-il maintenir l’assurance moto durant l’hiver ?

Quoi qu’il arrive, une moto qui ne roule pas doit obligatoirement être assurée. Si la moto a une couverture tous risques, il est possible de demander à l’assureur de baisser les garanties pour par exemple passer au tiers (le minimum obligatoire). Toutefois, selon le lieu de remisage il est préférable de penser à maintenir la garantie vol.

Source : moto-station.com

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction