Jeunes conducteurs, souscrivez une assurance auto moins chère

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Jeunes conducteurs, souscrivez une assurance auto moins chère

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Jeunes conducteurs, souscrivez une assurance auto moins chère

|
Consultations : 640
Commentaires : 0
Assurance auto : quels tarifs pour les jeunes conducteurs ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Vous venez d’avoir votre permis de conduire ? Félicitations ! Mais, avant d’emprunter le réseau routier français au volant de votre première voiture, n’oubliez pas l’assurance auto. En effet, il s’agit d’une obligation légale incontournable. Malheureusement, lorsque l’on est un jeune conducteur, les tarifs sont largement prohibitifs. Coup de projecteur.

Choisissez le bon contrat

Même si vous êtes un conducteur débutant, vous souhaitez souscrire une assurance auto pas chère. Cela n’a rien d’impossible si vous optez pour le contrat le plus adapté à vos besoins.

Tout d’abord, notez que seule la responsabilité civile est obligatoire. Correspondant à l’« assurance au tiers », elle permet de couvrir les tiers en cas de sinistre. Très concrètement, si vous causez un accident de la route, l’autre conducteur sera indemnisé au titre des dommages matériels et corporels subis.

Seront également couverts et indemnisés les passagers de l’autre véhicule, ceux qui se trouvent dans votre auto ou encore les piétons qui auraient subi un préjudice.

En revanche, avec cette assurance de base, vous ne bénéficierez d’aucune indemnisation… Il faut alors vous tourner vers l’assurance tous risques, plus protectrice mais aussi plus coûteuse.

Pourquoi de tels tarifs ?

Incontournable et indispensable, l’assurance auto s’accompagne de tarifs plus élevés pour les jeunes automobilistes.

Cette tarification s’explique par la sinistralité accrue qui caractérise cette catégorie particulière d’usagers du réseau routier et les statistiques successives viennent le confirmer. Alcool et stupéfiants, vitesse ou encore téléphone au volant : autant de comportements routiers à risques qui poussent les assureurs à la prudence lorsqu’un jeune conducteur veut être couvert.

En pratique, les compagnies d’assurances pensent prendre un risque en consentant à vous couvrir. D’ailleurs, certains acteurs du secteur de l’assurance refusent purement et simplement les conducteurs titulaires du permis de conduire depuis moins de 3 ans et, s’ils y consentent, ils appliquent une surprime d’assurance pouvant représenter jusqu’à 100 % du tarif habituel.

Trucs et astuces

Malgré tout, il est toujours possible de souscrire une assurance auto à tarif attractif à condition de mettre à profit ces quelques conseils :

  • la conduite accompagnée : si vous en avez la possibilité, pensez-y car elle vous permettra d’accéder à des tarifs préférentiels grâce aux 3 000 kilomètres parcourus lors de cette phase d’apprentissage ;
  • une automobile peu puissante : la puissance du véhicule à assurer figure parmi les critères susceptibles de faire s’envoler le montant de votre prime ;
  • une voiture d’occasion : comme précédemment, faire l’impasse sur un véhicule neuf permet d’alléger le tarif d’assurance auto et l’assurance au tiers, moins chère, sera généralement suffisante ;
  • l’assureur de vos parents : étant donné qu’il connaît vos parents, il pourrait consentir un geste commercial pour vous faire bénéficier d’un tarif plus attractif et vous fidéliser ;
  • un comparatif d’assurances : faites jouer la concurrence et profitez pleinement des avantages offerts par la loi sur la consommation pour trouver le meilleur contrat en faisant appel à un comparateur d’assurances auto.
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction