Informations pratiques sur l'assurance

Comment trouver une bonne assurance auto étudiante pas chère ?

Publié par La rédaction le 08/09/2014 à 15:30 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Les étudiants sont confrontés à de sérieuses difficultés pour trouver une bonne assurance auto, comme tous les jeunes conducteurs. En effet, les assureurs estiment qu’ils représentent un risque de sinistre supérieur, en raison de leur inexpérience au volant. Pour compenser ce risque, les compagnies d’assurances appliquent donc un tarif plus élevé aux contrats : c’est ce qu’on appelle la surprime. En dépit de nombreuses offres proposées, trouver une bonne assurance auto à un coût raisonnable reste donc un vrai défi.

Assurance auto étudiant : pourquoi sont-ils considérés comme des jeunes conducteurs ?

 En France, il n’est pas possible de conduire (hors conduite accompagnée) avant ses 18 ans. Pour cette raison, les assureurs considèrent que les étudiants viennent tout juste d’obtenir leur permis. Mais, en réalité, la notion de « jeune conducteur », peut s’appliquer à plusieurs catégories d’assurés indépendamment de leur âge : elle regroupe en fait tous ceux qui s’assurent pour la première fois, ou après plusieurs années d’interruption d’assurance, par exemple :

  • Les conducteurs possédant leur permis de conduire depuis moins de trois ans
  • Les personnes n’ayant jamais été assurées (indépendamment de la date d’obtention du permis de conduire). Par exemple, une personne, qui conduit depuis plusieurs années la voiture de son conjoint/sa conjointe sans pour autant être inscrite au contrat d’assurance auto, sera considérée comme jeune conducteur le jour où elle souscrira une assurance voiture à son nom,
  • Les personnes qui conduisent une voiture de fonction sans être désignées sur le contrat d’assurance seront également des jeunes conducteurs le jour où ils souhaiteront souscrire leur propre contrat, indépendamment de leur âge.
  • Les personnes dont le permis de conduire a été annulé deviennent à nouveau jeunes conducteurs aux yeux des compagnies d’assurance.

Assurance auto étudiant : quel prix ?

 Les étudiants sont généralement classés dans la catégorie des jeunes conducteurs. De ce fait, l’article A335-9-1 du Code des assurances, qui prévoit une majoration de la prime d’assurance pour les jeunes conducteurs, leur est applicable. 

Cette surprime d’assurance auto vise à compenser le risque pris par l’assureur : les jeunes conducteurs subissent en moyenne davantage de sinistre, en raison de leur manque d’expérience sur les routes, et il faut donc les indemniser davantage (ils « coutent » plus cher à la compagnie d’assurance et doivent donc payer plus cher leur cotisation auto).

La surprime d'assurance auto destinée aux jeunes conducteurs est toutefois encadrée par la loi, elle ne peut pas dépasser certaines proportions :

La première année d’assurance , la surprime ne peut dépasser 100% du tarif « normal », ce qui signifie que la cotisation ne peut dépasser le double de la cotisation proposée à un conducteur expérimenté. Par exemple, une cotisation qui serait vendue au tarif de 50 euros par mois ne peut être proposée à plus de 100 euros à un jeune conducteur. Les années suivantes, avec le même exemple, la surprime ne peut dépasser :

  • Deuxième année : pas plus de 50% du tarif de base (soit 75 euros au lieu de 50 euros)
  • Troisième année : pas plus de 25 % du tarif de base (soit 62,5 euros au lieu de 50 euros)
  • Quatrième année : suppression de la surprime

Quelle assurance pour un étudiant ?

Comme pour n’importe quel automobiliste, les jeunes conducteurs et les étudiants qui commencent la conduite au volant d’une voiture sont soumis à l’obligation d’assurance auto. Ils doivent souscrire au minimum la Responsabilité civile (RC) ou une assurance au tiers

S’ils le souhaitent, en fonction de la voiture qu’ils assurent et de leurs besoins, les jeunes conducteurs peuvent aussi opter pour une couverture plus protectrice, avec une assurance tous risques par exemple, le niveau de franchise sera en moyenne moins élevé, mais elle sera plus onéreuse. Il existe aussi une formule intermédiaire : l’assurance tiers plus ou tiers élargi, qui permet d’ajouter à une simple assurance responsabilité civile des garanties au choix : garantie bris de glace, incendie, vandalisme…

voiture-A-jeune-conducteur

Quelles solutions pour une assurance auto étudiant pas chère ?

Malgré l’application d’une surprime d'assurance, les jeunes conducteurs peuvent trouver une assurance auto pour étudiants pas chère. 

En effet, différentes solutions et astuces existent et permettent de réduire le montant des cotisations d'assurances. Nous vous les présentons en détail sur cette page, mais aussi ci-dessous. 

Assurance auto étudiant : comment trouver la moins chère ?

Le premier réflexe consiste à utiliser un comparateur en ligne d’assurances auto pour trouver une offre adaptée au profil de l’étudiant.

Un comparateur d'assurances est un outil qui permet de mettre en concurrence les différentes offres d’assurances auto du marché, tant au niveau des garanties que des cotisations d’assurance. Il vous suffit de remplir un rapide questionnaire, puis, au terme de la simulation, les devis d'assurance auto de nos assureurs partenaires vous seront proposés gratuitement. 

Toutefois, attention à ne pas uniquement regarder les tarifs d’assurance auto : une couverture peu chère peu sembler intéressante, mais elle ne vaudra pas grand-chose si les garanties ne couvrent rien ! 

Entre le simple contrat au tiers et l’assurance auto tous risques, il existe une assurance auto intermédiaire, idéale pour un étudiant qui a peu de budget, mais qui souhaite une bonne couverture. Cette couverture intermédiaire regroupe la responsabilité civile ainsi que des options (vol, incendie…). Son tarif est également intermédiaire, c'est-à-dire que la prime est plus élevée que l'assurance au tiers, mais moins onéreuse que la formule tous risques. 

En outre, la conduite accompagnée permet d’obtenir une baisse sensible de la surprime d’assurance auto. En effet, il s’agit d’une forme d’apprentissage qui vise à renforcer l’expérience de l'assuré en matière de conduite automobile avant de passer son examen. La surprime pour un jeune conducteur qui passe par la conduite accompagnée obéit aux règles suivantes : 

  • 50% la première année
  • 25 % maximum la deuxième année,
  • 12,5 % maximum la troisième année,
  • Suppression la quatrième année.
  Taux appliqué sans la conduite accompagnée Taux appliqué avec la conduite accompagnée
Majoration maximum à la souscription (première année) +100% sur le coût initial (la cotisation d’assurance est doublée par rapport à celle d’un conducteur confirmé) 50%
Majoration maximum après un an sans accident (deuxième année) +50% sur le coût initial (la moitié de la cotisation proposée à un conducteur confirmé est ajoutée à la vôtre) 25%
Majoration maximum après deux ans sans accident (troisième année) 25% 12,5%
Majoration maximum après trois ans sans accident (quatrième année) 0% 0%

Source : Fédération française de l'assurance (FFA).

Pour reprendre notre exemple précédent, pour une assurance auto à 50 euros par mois pour un conducteur expérimenté, elle sera proposée à 100 euros à un jeune conducteur non passé par la conduite accompagnée, et à 75 euros à un apprenti venant d’obtenir le permis en formation anticipée. 

Enfin, dernier conseil pour éviter de faire flamber le tarif de son assurance voiture étudiant : opter pour une petite voiture, peut-être d’occasion, dont la puissance reste raisonnable. Car, si vous choisissez une voiture puissante, neuve, et onéreuse à l’achat, les compagnies d’assurance feront automatiquement payer l’assurance automobile plus cher, en y ajoutant la surprime jeune conducteur. C’est assez logique : pour établir un tarif d’assurance voiture, les assureurs se basent sur deux critères : 

  • Le profil de l’assuré : les jeunes conducteurs sont considérés comme des conducteurs risqués à assurer.
  • Les caractéristiques du véhicule à assurer : la marque de la voiture à assurer, le modèle, la puissance ,sa valeur, etc. Or, les voitures puissantes sont surreprésentées dans les accidents (en raison notamment de leur puissance) et dans la liste des véhicules les plus volés. Les dommages coûtent plus cher à réparer, les assureurs doivent indemniser davantage, et donc la cotisation grimpe.
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES