Comparez gratuitement

Rentrée des classes : quel cartable choisir pour votre enfant ?

29 août 2018 La Rédaction d'Assurland 565 vues

A quelques jours de la rentrée des classes, les préparatifs s’accélèrent. Parmi eux, le choix d’un bon cartable est primordial. Alors que les modèles proposés sont nombreux, et que le choix en devient presque difficile, quel sac choisir ? Quel cartable sera le plus confortable pour le dos de votre enfant ?

Maximiser le confort et réduire les risques de douleurs dorsales

Assurance scolaire, reprise d’un rythme de sommeil, fournitures : la rentrée des classes approche à grands pas. Des préparatifs qui prennent en compte le plaisir de l’enfant, mais aussi son confort. Et le sac à dos en est le meilleur exemple. Choisir le bon cartable peut s’avérer être une véritable galère. Devant une offre pléthorique, lequel choisir ? Si l’écolier est enclin à faire un choix purement esthétique, il est primordial de ne pas négliger le confort. Le mal de dos n’est pas l’apanage des adultes. En France, 50 à 60 % des collégiens déclarent en souffrir. Si les causes sont variées, un mauvais sac à dos, ou cartable, peut créer, ou accentuer, les maux de dos. Cet élément est donc impératif de prendre en compte. Problème, ce critère vient s’ajouter à une longue liste : esthétique, prix, ergonomie, etc.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Comment choisir le cartable de votre enfant ?

L’une des premières questions que peuvent se poser les parents est « Que choisir entre un sac à dos et un cartable ? ». Si la réponse est souvent donnée par l’enfant, elle doit prendre en considération l’âge de celui-ci. A l’entrée en 6ème, au collège donc, il est conseillé d’opter pour un modèle de sac ayant la forme d’un cartable traditionnel. Une recommandation qu’il peut être difficile de suivre si votre enfant est en 6ème et presque impossible par la suite. Etant donné que la majorité des collégiens portent des sacs à dos, il est conseillé d’en acheter un de bonne qualité. Cela évitera des problèmes de dos, mais également d’abîmer les cahiers. Pour le choisir il faut prendre plusieurs éléments en compte. Des éléments qui valent également pour les cartables des plus jeunes :

  • Bretelles

Il est important que les bretelles soient larges, mais pas trop longues, afin d’éviter d’augmenter le poids du sac. Ces bretelles doivent également être renforcées de mousse. Il est nécessaire de vérifier un autre point : leur solidité. Pour cela il suffit de vérifier les coutures à l’envers du sac. Des bonnes bretelles ne suffisent pas. Il est fondamental de bien les ajuster pour maximiser le confort et prévenir contre les douleurs dorsales. Il ne faut pas que le sac soit porté trop bas, mais bien positionné au niveau de la cage thoracique. Un conseil qu’il est plus facile d’appliquer avec un cartable qu’avec un sac à dos, qui a tendance à tomber trop bas. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de choisir un cartable pour les plus jeunes.

  • Un sac ou cartable pas trop lourd

Comme nous l’avons déjà dit, les enfants peuvent eux aussi avoir mal au dos. Un sac trop lourd peut notamment accentuer les risques de scoliose.  Selon une étude nationale de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), datant de 2013, le poids moyen du cartable d’un élève français de CM1, CM2, 6e et 5e atteint 8,5 kg. Un poids bien évidemment trop élevé. Bien trop élevé même. Le ministère de l’Éducation nationale et les médecins recommandent que le poids global du cartable n’excède pas 10 % du poids de l’enfant. Bien entendu, ce poids n’est pas celui du seul cartable. Cahiers, manuels, classeurs : il est nécessaire que les parents vérifient le sac pour éviter le surpoids.

  • Fermetures et fond du sac

Avec le poids des manuels ou encore classeurs, de nombreux sacs « lâchent ». Le premier élément qui cède est souvent le fond du sac. Celui-ci doit être solide mais doit également bien caler les cahiers et autres fournitures. Il est important que le fonds du sac ne se déforme pas une fois le sac chargé. Le second élément susceptible de casser est la fermeture. Pour éviter qu’elle dérape, il est conseillé de faire attention aux coutures et de bien vérifier leur solidité au moment de l’achat. Choisir un cartable, ou sac à dos, avec un bon fond et de solides fermetures, permet d’éviter d’en racheter un au cours de l’année. Le choix des matériaux et de la construction du sac sont donc primordiaux. Concrètement, mieux vaut acheter un bon sac, que deux ou trois mauvais. Cela permettra de faire des économies

ecole-enfant

Pour ou contre les sacs à roulettes pour les enfants ?

Au moment de choisir le cartable, ou sac à dos, de l’enfant, une autre question survient « Avec des roulettes ou sans roulettes ? ». Ces dernières années, les sacs à roulettes ont fait une apparition tonitruante dans les cours de récrés. Un effet de mode qui pousse les parents à se poser la question. Mais toutes les modes ne sont pas faites pour être suivies. Pour être clair, il est déconseillé d’acheter un sac, ou cartable, avec des roulettes. Mais pourquoi une réponse aussi catégorique ? Tout simplement, et encore une fois, pour éviter les douleurs dorsales. Un sac à roulettes est lourd, et cela vient s’ajouter aux fournitures qui sont à l’intérieur. Or, la chasse aux grammes est très importante. Pour rappel, le poids du cartable ne doit pas excéder 10 % de celui de l’enfant.

S’il n’est pas conseillé de porter un sac trop lourd, il ne l’est pas non plus de le tirer. Selon les professionnels de santé, il n’est pas physiologique de marcher en tirant le cartable puisque cela empêche le balancement naturel des bras. Le sac à roulettes peut donc créer des tensions dans le membre supérieur qui le tracte, ainsi que dans les vertèbres cervicales. Différentes bonnes raisons de ne pas acheter un cartable à roulettes. Ni un sac à roulettes.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre les mutuelles santé

senior Ehpad : quelle mutuelle santé pour un senior ?

Avec l'âge, un senior sera peut être amené à vivre en Ehpad. Une prise en charge qui entraîne de nombreuses dépenses qui peuvent être remboursées par une mutuelle.

Lire la suite
Loi Evin : garder sa mutuelle santé lorsqu'on part à la retraite Loi Evin mutuelle : garder ses garanties lorsqu'on part à la retraite

Grâce à la loi Evin, un salarié partant à la retraite peut choisir le maintien de sa mutuelle santé collective d'entreprise. Il pourra donc rester couvert par ses garanties sous certaines conditions. Mais est-ce toujours avantageux ?

Lire la suite
Assurance santé frontaliers : voici les solutions d'assurance Assurance expatrié : Comparateur et Devis

Vous êtes travailleur frontalier suisse, résidant en France et travaillant en Suisse ? Alors nous vous invitons à souscrire une assurance santé frontaliers. Ainsi, en cas d'imprévus liés à votre santé, vous serez couvert !

Lire la suite
Mutuelle intermittent du spectacle Quelle mutuelle pour les intermittents ?

Les artistes et techniciens du monde du spectacle et de la télévision alternent entre périodes d'activités et de chômage. Pour leur permettre de bénéficier des allocations chômage, un régime spécifique a été créé. Concernant leur couverture santé, ils bénéficient aussi d'une prise en charge particulière, mais peuvent souscrire la mutuelle santé de leur choix à titre individuel.

Lire la suite
Santé Quelle mutuelle santé solidaire ?

Les Français qui ont un petit budget ont tendance à renoncer plus facilement aux soins faute de complémentaire santé. Depuis le 1er novembre 2019, la complémentaire santé solidaire (CSS) aident les personnes avec des petits revenus.

Lire la suite
mutuelle travailleur non salarié Quelle mutuelle TNS souscrire en 2024 ?

Les travailleurs non salariés (TNS) ne peuvent pas bénéficier d'une mutuelle obligatoire d'entreprise. Ils doivent opter pour une mutuelle TNS ou un contrat dédié appelé "loi Madelin".

Lire la suite
Article précédent La PMA c'est quoi ?