Communiqués de presse de l'assurance

Assurance auto, quelles perspectives pour 2008 ?

Publié par le , Mis à jour le 27/11/2014 à 18:20

Le 1er janvier correspond au renouvellement de nombreuses polices d'assurance automobile, avant un deuxième cortège de renouvellements le 1er avril. Assurland fait le point sur ce à quoi les automobilistes peuvent s'attendre cette année.

1. La baisse est finie : Les prix de l'assurance auto vont stagner en 2008, ils ont déjà arrêté de baisser depuis quelques mois.
Depuis trois mois, les prix de l'assurance automobile ont arrêté de baisser, comme le montre l'indice des prix de l'assurance automobile IPAP* édité chaque mois par Assurland. Le scénario le plus probable est une stagnation des prix en 2008. C'est d'ailleurs ce qu'annoncent depuis déjà plusieurs mois le Groupement des Mutuelles d'Assurance (GEMA).

2. Derrière des prix stables, des situations divergentes : baisse pour les bons profils, hausse pour les autres.
En assurance, chaque risque a son prix. Des prix stables en moyenne cachent des situations très diverses suivant les profils. Les conducteurs à faible risque (bon bonus, pas d'accidents) vont voir le prix de leur assurance auto continuer à baisser. Les conducteurs dont les profils sont plus risqués verront, eux, le prix de leur assurance auto augmenter.

3. Pourquoi une stagnation des prix ?
Deux raisons à cela : d'une part, le nombre des victimes d'accidents de la route, qui baissait fortement chaque année depuis 2003, est reparti à la hausse en 2007 : +1% pour les tués et + 5,8% pour les blessés sur les neuf premiers mois de l'année par rapport à 2006. Plus d'accidents, c'est plus de coûts à rembourser. D'autre part, les coûts des soins et indemnisations des victimes et les coûts de réparation des véhicules continuent d'augmenter chaque année du fait du progrès de la médecine et de la plus grande complexité des véhicules.

4. Face aux prix qui augmentent, comment se défendre ?
Dans le contexte global de défense du pouvoir d'achat, les consommateurs ont à leur disposition plusieurs atouts, encore faut il avoir les bons réflexes !

Comparer les prix pour économiser : L'assurance automobile est un service dont les prix varient considérablement d'un assureur à l'autre (entre l'assureur le plus cher et l'assureur le moins cher, il y a en général des prix qui varient de 1 à 3 pour le même profil), car chaque assureur n'évalue pas le risque que vous représentez de la même façon. Il faut donc trouver l'assureur qui estime que le risque que vous représentez est faible et qui vous offrira un bon prix. Mais il ne faut pas oublier qu'en assurance, le prix n'est pas tout et qu'il faut aussi regarder les garanties, les franchises, et le service proposés.

Utiliser à plein la Lois Chatel : Depuis 2005, la reconduction n'est automatique que si l'assureur vous a prévenu à temps que votre police d'assurance allait se renouveler !! Si ce n'est pas le cas, vous disposez de vingt jours pour résilier votre assureur actuel quand vous recevez votre nouvelle facture (l'avis d'échéance). Profitez-en pour comparer !

Résilier si votre prime augmente : si votre prime d'assurance auto augmente d'une année sur l'autre à conditions de risque égales (si vous avez changé de voiture ou si vous avez eu un accident, ca ne marche pas ....), vous avez le droit de résilier même si votre assureur vous a prévenu que la police allait se renouveler. Ainsi, profitez-en pour aller faire votre shopping, vous économiserez sûrement !

*IPAP (indice des prix de l'assurance automobile) : Du fait de son métier de comparateur d'assurances, Assurland collecte chaque mois plus de trois millions de tarifs d'assurance automobile. Assurland utilise ces données pour produire chaque mois l'indice IPAP (indice du prix des assurances automobiles) et les transmets également à l'INSEE pour le calcul de ses propres indices.

Votre contact : Stanislas Di Vittorio - Fondateur d'Assurland.com
Email : stanislas.divittorio@assurland.com
Téléphone : 01 78 09 81 70

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.