• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Fraude assurance : les données du pacemaker comme preuve !

Publié par le

Il met le feu à sa maison mais les données de son pacemaker le trahissent

Les smartphones et autres ordinateurs ne sont pas les seuls objets connectés pouvant se retourner contre nous. Une histoire étonnante nous vient des Etats-Unis. Elle nous raconte que la police s’est servie du pacemaker d’un individu pour l’inculper de fraude à l’assurance !

Santé : le pacemaker ne vous veut pas que du bien

Nous savons tous que les objets connectés de santé peuvent permettre de nous surveiller notamment grâce à la géolocalisation. Mais avez-vous déjà pensé que le pacemaker pouvait être un instrument trahissant votre comportement ?

Pour rappel, un pacemaker permet d’envoyer des impulsions électriques au cœur afin de stimuler son activité. Il peut aussi enregistrer votre rythme cardiaque et ça, Ross Compton en a maintenant conscience...

Trahi par son pacemaker et inculpé de fraude à l’assurance

Cet homme de 59 ans a appelé il y a quelques mois les pompiers pour un incendie dans sa maison. Résultat, les dégâts se chiffrent à 400 000 dollars. L’individu est parvenu à s’enfuir par la fenêtre avec quelques affaires. Enquête oblige, en plus de constater des traces d’essence sur ses vêtements et des départs de feu différents, les policiers de l’Ohio ont analysé les données du pacemaker de Ross Compton grâce à un mandat.

Un spécialiste a alors étudié sa fréquence pendant les faits et a avancé que l’homme n’aurait pas pu s’enfuir avec de telles affaires encombrantes et en si peu de temps dans cette disposition. L’homme a de son côté nié ces accusations en persistant que le départ du feu était naturel et non criminel.

Le pacemaker a permis ici de gonfler le dossier de preuves contre Ross Compton. Une manière pour l’assureur de mettre en avant une fraude à l’assurance. Cette histoire est aussi un bon exemple quant à l’utilisation de certains objets connectés de santé dans une affaire policière.

via zdnet.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES