L'actualité de l'assurance

Actualité de l'assurance : assurance vie

argent-billet-coffre-euro

En juin dernier, la collecte de l'assurance vue a atteint 2,4 milliards d'euros, contre 1,8 milliard le mois précédent. Il s'agit du sixième mois d'affilée de collecte positive. Depuis janvier, la collecte cumulée s'élève ainsi à un niveau historiquement élevé : 15,1 milliards d'euros.

tirelire-cochon-argent-piece-billet

Selon une enquête réalisée sur Internet par Kantar Media pour Placement-direct.fr, le taux de souscripteurs d'assurance vie en ligne est aujourd'hui deux fois plus important qu'en 2015. Au-delà de ce constat témoignant d'un engouement croissant pour la souscription en ligne du produit d'épargne, il apparaît également que les épargnants ont notamment une image positive des tarifs pratiqués sur Internet.

logo-carac

Mutuelle d'épargne, de retraite et de prévoyance qui gère et distribue des solutions financières, la Carac vient de renforcer deux de ses offres d'épargne et de retraite. Ainsi, le contrat d'assurance vie multisupports « Carac Profiléo » et le Plan d'Épargne Retraite Populaire multisupports « Carac Perspectives » proposent dorénavant sept supports d'investissement. Objectif : offrir aux adhérents les outils pour diversifier pertinemment leur épargne.

argent-economie-billet

Au mois d'avril 2019, l'assurance vie avait collecté 3,4 milliards d'euros. Le produit d'épargne préféré des Français avait alors fait mieux qu'en mars 2019, mois au cours duquel la collecte avait atteint 2,4 milliards d'euros. Qu'en est-il au mois de mai 2019 ? L'assurance vie a-t-elle fait mieux qu'au cours des échéances précédentes ?

tirelire-cochon-argent-piece-billetC’est la grande désillusion pour la sénatrice socialiste Laurence Rossignol. Le Sénat a finalement décidé de revenir sur l’allongement du délai de 12 à 14 semaines de l'interruption volontaire de grossesse voté quelques jours plus tôt.

Un délai pour l’IVG de 12 à 14 semaines

Marche arrière de la part du Sénat. Alors qu’un allongement de deux semaines de l’IVG avait été voté, une partie des élus a décidé de revenir sur ses positions. À l'origine, Laurence Rossignol, ancienne ministre des droits des femmes sous le gouvernement de François Hollande propose de faire passer le délai de l’interruption volontaire de grossesse de 12 à 14 semaines.

Lors du vote, seuls 22 sénateurs sont présents dans l’hémicycle. L’amendement est adopté par 12 voix pour et 10 voix contre. Mais quelques heures plus tard, la Commission des Affaires sociales présidée par Alain Milon (LR) demande une seconde délibération. Une délibération qui sera acceptée par Agnès Buzyn. La ministre de la santé justifie son choix en expliquant que « l’allongement de la période de l’IVG ne peut pas être traitée dans ce projet de loi (qui concerne l’organisation du système de santé, NDLR) ».

5 000 Françaises avortent à l’étranger

L’argument ne convainc absolument pas la sénatrice socialiste qui n’hésite pas à dénoncer sur Twitter : « la coalition droite/gouvernement l’a emporté et nous avons perdu l’allongement de 2 semaines. Accessoirement, la grande cause égalité F/H du quinquennat n’aura pas fait illusion 2 ans. Mais nous continuerons à défendre l’accès à l’IVG ».

En France, le délai légal pour avorter est possible jusqu’à la fin de 5ème semaine de grossesse pour l’IVG médicamenteuse et jusqu’à la 12ème semaine pour l’IVG instrumentale.

Selon les derniers chiffres de la Drees, 216 700 avortements ont été pratiqués en 2017. D’ailleurs selon leur rapport, une IVG sur vingt se réalise entre la 12ème et la 14ème semaine de grossesse. Pire, on estime que chaque année, ce sont 5 000 Françaises qui sont obligées d’avorter à l’étranger à cause du dépassement du délai de 12 semaines.

ZIVG : le délai ne sera finalement pas allongéøL'IVG ne sera finalement pas poussé à 14 semaines de grossesse. Voté par le Sénat, l'amendement a été retoqué par les élus. 氈ª耀꓋ࠀꩫą欈ª欀Ṯä䰄!∄䈀昀攀洀洀攀ⴀ攀渀挀攀椀渀琀攀ⴀ最礀渀攀挀漀ⴀ戀攀戀攀ⴀ攀渀昀愀渀琀戀䤀嘀䜀 㨀 氀攀 匀渀愀琀 爀攀瘀椀攀渀琀 猀甀爀 氀✀愀氀氀漀渀最攀洀攀渀琀 搀甀 搀氀愀椀爀䰀漀爀猀 搀甀 瀀爀攀洀椀攀爀 瘀漀琀攀Ⰰ 猀攀甀氀猀 ㈀㈀ 猀渀愀琀攀甀爀猀 琀愀椀攀渀琀 瀀爀猀攀渀琀猀Āā툀怀Ì胻î/assureurs/actualite-macif/programme-quartier-prioritaire-de-la-ville-la-macif-recrute-32-jeunes-alternants_133019.htmlĄĀ¬Programme « Quartier Prioritaire de la Ville » : la Macif recrute 32 jeunes alternants搐浵祭琠硥灴牴搀浵祭協鰀䄀挀琀攀甀爀 洀愀樀攀甀爀 攀渀 洀愀琀椀爀攀 搀攀 昀漀爀洀愀琀椀漀渀 搀愀渀猀 氀攀 搀漀洀愀椀渀攀 搀攀 氀✀愀猀猀甀爀愀渀挀攀Ⰰ 氀✀䤀渀猀琀椀琀甀琀 搀攀 䘀漀爀洀愀琀椀漀渀 搀攀 氀愀 倀爀漀昀攀猀猀椀漀渀 搀攀 氀✀䄀猀猀甀爀愀渀挀攀 ⠀䤀䘀倀䄀匀匀⤀ 愀 瀀漀甀爀 氀愀 瀀爀攀洀椀爀攀 昀漀椀猀 洀椀猀 攀渀 瀀氀愀挀攀 氀攀 瀀爀漀最爀愀洀洀攀 ꬀ 儀甀愀爀琀椀攀爀 倀爀椀漀爀椀琀愀椀爀攀 搀攀 氀愀 嘀椀氀氀攀 묀⸀ 䘀椀渀愀渀挀 瀀愀爀 氀✀攀砀挀甀琀椀昀Ⰰ 挀攀 搀椀猀瀀漀猀椀琀椀昀 瀀攀爀洀攀琀琀爀愀  ㄀   樀攀甀渀攀猀 椀猀猀甀猀 搀攀 焀甀愀爀琀椀攀爀猀 搀昀愀瘀漀爀椀猀猀 搀攀 搀戀甀琀攀爀 甀渀攀 昀漀爀洀愀琀椀漀渀 攀渀 愀氀琀攀爀渀愀渀挀攀 搀猀 氀愀 爀攀渀琀爀攀 ㈀ ㄀㤀⸀ 䰀攀 最爀漀甀瀀攀 䴀愀挀椀昀 愀挀挀甀攀椀氀氀攀爀愀 ㌀㈀ 樀攀甀渀攀猀 愀氀琀攀爀渀愀渀琀猀 攀渀 䤀氀攀ⴀ搀攀ⴀ䘀爀愀渀挀攀 攀琀 攀渀 爀最椀漀渀 匀甀搀ⴀ䔀猀琀⸀က畤浭⁹整瑸瑰r畤浭呹SἊ

Acteur majeur en matière de formation dans le domaine de l’assurance, l’Institut de Formation de la Profession de l'Assurance (IFPASS) a pour la première fois mis en place le programme « Quartier Prioritaire de la Ville ». Financé par l’exécutif, ce dispositif permettra à 100 jeunes issus de quartiers défavorisés de débuter une formation en alternance dès la rentrée 2019. Le groupe Macif accueillera 32 jeunes alternants en Ile-de-France et en région Sud-Est.

100 jeunes issus des quartiers défavorisés

L’IFPASS s’engage avec la Macif, partenaire privilégié, et lance son programme « QPV », avec le soutien de Patrick Toulmet, délégué interministériel au développement de l'apprentissage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Ce dispositif vise à accroître les chances de réussite des jeunes issus des quartiers prioritaires en mettant notamment en place une prépa Brevet de Technicien Supérieur (BTS).

Dans le cadre de ce nouveau programme, l’IFPASS et les entreprises partenaires vont procéder à la sélection de 100 jeunes issus des quartiers défavorisés en partenariat avec Impact Partenaires, fonds d'investissement auprès des entrepreneurs de quartiers.

D’ailleurs, à compter de ce mois, des campagnes de recrutement sont organisés pour le recrutement de jeunes désireux de suivre une formation en alternance dans le secteur des assurances. Une fois recrutés, ils bénéficieront d’une préparation par l’IFPASS durant l’été avant le début de leur cursus de formation en alternance prévu à la rentrée 2019.

Une politique volontariste en matière d’alternance

Fort d’un engagement dans le soutien et l’inclusion des publics jeunes et fragiles, la Macif devient partenaire privilégié du programme « QPV » de l’IFPASS. A ce titre, des campagnes de recrutement vont permettre à la société de groupe d’assurance mutuelle de choisir 32 jeunes alternants. Par exemple, une journée « Apprentissage Dating » a eu lieu mercredi 12 juin 2019 au sein des locaux de l’IFPASS situés à Puteaux, dans le département des Hauts-de-Seine.

A la rentrée 2019, les alternants sélectionnés seront accueillis en région Ile-de-France ainsi qu&rsq" src="data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAIAAAP///////yH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==" data-src="https://d1syos9fsbz8ei.cloudfront.net/Images/BlogImages/Min/tirelire-cochon-argent-piece-billet_10239.jpg" />

Chargée de la surveillance de l'activité des banques et des assurances en France, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a récemment dévoilé une étude consacrée à la situation des assureurs soumis à Solvabilité II au 31 décembre 2018. Selon l‘institution, le marché de l'assurance vie fait de la résistance. Toutefois, le rendement des actifs continue à être impacté par la faiblesse des taux d'intérêt.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES