Assurance vie

Epargne : collecte nette de 22,4 milliards d'euros en 2018

Publié par le , Mis à jour le 05/02/2019 à 11:23

Assurance vie : collecte nette de 22,4 milliards d'euros en 2018

Si le marché français a enregistré une collecte nette négative au mois de décembre, le solde reste largement positif sur douze mois. Pour épargner, les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l'assurance vie.

L’une des trois meilleures performances annuelles de la décennie actuelle

Une très bonne année malgré un mois de décembre en chute libre. Selon les chiffres publiés par la Fédération française de l'assurance (FFA), le marché hexagonal de l'assurance vie s’est très bien porté en 2018. Sur douze mois la collecte nette (la différence entre les montants déposés par les épargnants et les sommes retirés) s’est élevée à 22,4 milliards d’euros. Une année exceptionnelle et bien meilleure que 2017 où la collecte nette avait atteint 8,3 milliards d'euros. « Les gens font confiance à l'assurance-vie avec 54 millions de contrats. C'est le placement préféré des Français, celui qui assure sur le long terme un rendement sécurisé », explique Bernard Spitz, président de la FFA.

Il s’agit ainsi de l’une des trois meilleures performances annuelles de la décennie actuelle. En volume, « avec 39,5 milliards d'euros, l'année 2018 s'inscrit comme la meilleure année de l'histoire en termes de volumes de souscription d'unités de compte », se réjouit la fédération.

Une collecte nette négative en décembre 2018

Une performance jugée « encourageante » par la FFA au vu d'un environnement économique et financier décrit comme « incertain ». Un environnement qui a d’ailleurs certainement pesé sur l’activité lors du mois de décembre. Sur le dernier mois de l’année le marché français a enregistré une collecte nette négative de 600 millions d'euros. Pour retrouver trace d’un mois dans le rouge il est nécessaire de remonter à novembre 2017 où la collecte nette avait été de - 400 millions d’euros. Pour la FFA, cette mauvaise passe s’explique en partie par la forte chute de l’investissement en unités de compte. Alors que la collecte nette sur ces supports investis avait atteint en moyenne 2 milliards d'euros par mois sur les douze mois précédents, elle n’a été que de 200 millions d’euros en décembre 2018.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES