Assurance moto

Comment choisir un scooter pour une personne à mobilité réduite ?

  • Comparez gratuitement le panel le plus large du marché en 3 minutes
  • 208€ d'économie moyenne sur votre assurance moto*
layers
8 millions d'offres

Plus de 8 millions d'offres proposées chaque année

En 2024, les scooters pour personnes à mobilité réduite jouent un rôle essentiel dans la vie quotidienne de nombreuses personnes, leur offrant autonomie et facilité de déplacement. Ce guide vous aidera à choisir le scooter qui correspond le mieux à vos besoins et à vos exigences et à choisir votre assurance deux-roues.

Les scooters pour personnes à mobilité réduite

Également appelés "scooters handicapés", ces véhicules sont spécialement conçus pour offrir une mobilité aux personnes à mobilité réduite. Dotés de sièges confortables, de commandes intuitives, et de dispositifs de sécurité renforcés, ils permettent de se déplacer de manière autonome et sécurisée.

En 2024, les modèles disponibles sont encore plus sophistiqués, dotés de trois ou quatre roues, et peuvent supporter une charge allant jusqu’à 150 kilos.

Leur utilisation est polyvalente, s’adaptant aussi bien aux environnements urbains que ruraux. Avec une vitesse moyenne de 8 km/h, ces scooters sont équipés de sièges pivotants à 360°, ajustables en hauteur, et de colonnes de direction inclinables pour un confort optimal.

bloc-cta-moto
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Les différents types de scooter PMR

En France, les scooters pour personnes à mobilité réduite (PMR) sont soumis à des réglementations spécifiques :

Scooters de classe 1 : destinés à une utilisation en intérieur et sur les trottoirs, avec une vitesse maximale limitée à 6 km/h. Ils sont assimilés aux piétons et peuvent circuler sur les trottoirs sans besoin d'immatriculation ou de permis de conduire.

Scooters de classe 2 :  destinés à une utilisation sur les trottoirs et à l'intérieur des bâtiments, ont une vitesse maximale limitée à 6 km/h. Ils sont assimilés aux piétons et peuvent circuler sur les trottoirs sans besoin d'immatriculation ou de permis de conduire.​ 

Scooters de classe 3 :  peuvent être utilisés sur la route et ont une vitesse maximale de 15 km/h. Ils nécessitent une immatriculation et l'utilisateur doit avoir une formation minimale en sécurité routière. Les modèles de cette classe peuvent également circuler sur les pistes cyclables et les routes.

Comment choisir le bon scooter PMR en 2024 ?

Lorsqu'il s'agit de choisir un scooter pour personne à mobilité réduite, plusieurs critères doivent être pris en compte :

  1. Les besoins spécifiques de l'utilisateur : tels que la fréquence des déplacements, la nature des trajets (courts ou longs), et les conditions de l'environnement (présence de pentes, etc.).
  2. Le type de scooter : les scooters peuvent avoir trois ou quatre roues. Les modèles à trois roues offrent une meilleure maniabilité et sont idéaux pour une utilisation en intérieur. Les modèles à quatre roues, quant à eux, offrent une meilleure stabilité et sont préférables pour une utilisation en extérieur.
  3. L’autonomie de la batterie : en 2024, les scooters pour personnes à mobilité réduite offrent une autonomie pouvant aller jusqu’à 40 km. Il est important de choisir un scooter avec une autonomie adaptée à la longueur des trajets quotidiens de l'utilisateur.

Les fonctionnalités incontournables

  1. Le confort : pour un confort optimal, optez pour des modèles avec un siège pivotant à 360°, ajustable en hauteur, et avec des accoudoirs réglables. La colonne de direction doit également être inclinable pour s'adapter aux besoins de l'utilisateur.
  2. Les accessoires : de nombreux accessoires peuvent améliorer le confort, comme des coffres de rangement, des klaxons, des rampes d’accès, et des dispositifs de sécurité supplémentaires.
  3. La facilité de rangement : les scooters pliables sont très pratiques pour le transport et le rangement, car ils peuvent facilement être placés dans le coffre d'une voiture.

Trouver une assurance motard handicapé en 5 étapes

Pour un motard handicapé, choisir une assurance peut nécessiter quelques considérations spécifiques. Voici les étapes et les critères importants à prendre en compte pour trouver une assurance adaptée :

1. Recherche d'assureurs spécialisés

Certaines compagnies d'assurance sont spécialisées dans les assurances pour personnes handicapées ou ont des offres spécifiques pour les véhicules adaptés. Il est conseillé de commencer par contacter ces assureurs, car ils comprendront mieux vos besoins spécifiques.

2. Adapter son scooter ou sa moto à son handicap

Si votre moto est modifiée pour répondre à vos besoins spécifiques, assurez-vous que l'assureur reconnaît et couvre les modifications apportées. Les modifications peuvent inclure des commandes manuelles adaptées, des stabilisateurs ou tout autre équipement de sécurité.

 

Les déclarations doivent être homologuées et déclarées pour être prises en charge par l'assurance.

3. Évaluation du risque

L'assureur évaluera le risque en tenant compte de plusieurs facteurs, notamment :

  • La nature et le degré du handicap ; 
  • Les adaptations apportées à la moto ;
  • Votre expérience de conduite et votre historique de sinistres.

4. Garanties et couverture

Assurez-vous que la police d'assurance couvre tous les aspects nécessaires, tels que :

  • La responsabilité civile ;
  • Les dommages matériels ;
  • Les garanties corporelles (protection du conducteur et des passagers) ;
  • L'assistance et le dépannage en cas de panne ou d'accident.
 

Les garanties, les cotisations, et les franchises varient selon l’assureur. Il est important de noter que, selon le principe d’égalité des conducteurs, les assureurs ne peuvent pas appliquer de surprime en raison d’un handicap. Le coût de la prime d’assurance ne doit pas être influencé par la condition de l’assuré.

5. Documents nécessaires

Préparez les documents suivants pour faciliter le processus d’assurance :

  • Certificat médical détaillant le handicap ;
  • Attestation de formation si vous avez suivi une formation spécifique pour la conduite de moto adaptée ;
  • Documents relatifs aux modifications de la moto.

FAQ Scooter pour personne à mobilité réduite

  • Quelle est la vitesse maximale d’un scooter pour personnes à mobilité réduite en 2024 ?

    La vitesse des scooters pour personnes à mobilité réduite, varie entre 6 et 15 km/h, selon la catégorie.

  • Les prix varient entre 1 000 et 6 000 euros, selon les fonctionnalités, les options choisies et la marque du scooter.

  • Le prix d'une assurance pour un scooter handicapé varie généralement entre 50 et 200 euros par an, selon le type de couverture et les options choisies.

  • L’autonomie moyenne des scooters électriques pour personnes à mobilité réduite peut atteindre jusqu’à 40 km, en fonction du modèle et des conditions d’utilisation.

  • Oui, une assurance est obligatoire. La couverture de base inclut la responsabilité civile, et une formule complète offre une protection plus étendue.

Les dernières actualités de l'assurance moto

étude moto Quels sont les comportements des motards ?

Depuis ce lundi 15 avril, la France est témoin de l'application d'une mesure législative majeure : le contrôle technique obligatoire pour les deux-roues motorisés. Cette initiative, qui a suscité des réactions mixtes parmi les motards, soulève des questions pertinentes sur l'efficacité des politiques de sécurité routière destinées à cette catégorie d'usagers, fréquemment stigmatisée.

Lire la suite
scooter fraude Une fraude à l'assurance qui coute très cher

Dans un cas récent et choquant d'escroquerie à l'assurance qui a captivé l'attention publique, un jeune étudiant universitaire de Taïwan, connu sous le nom de Zhang, a été arrêté aux côtés de son ami Liao, également âgé de 23 ans. Tous deux sont accusés de fraude et de complicité de blessures graves après une tentative désespérée de Zhang pour percevoir une indemnisation d'assurance de 1,2 million d'euros, suite à une automutilation préméditée.

Lire la suite
trottinettes-explosion Vélos et trottinettes électriques : des explosions en hausse

Le phénomène d'explosion de batteries de trottinettes électriques en cours de charge est en constante augmentation. Cette hausse est en partie imputée à l'utilisation répandue de chargeurs low-cost incompatibles, souvent achetés en ligne. Les autorités douanières ont réagi et multiplient les saisies pour contrer cette situation préoccupante.

Lire la suite
Zoé Dupey
Rédigé par Zoé Dupey

Dernière mise à jour : le 07/06/2024

Découvrir l'équipe rédactionnelle