Assurance divers

Quelle protection sociale pour les indépendants ? Vikas Chhariya, PDG d'Indeez, nous répond

Publié par le , Mis à jour le 16/04/2021 à 11:44

La protection sociale des indépendants est au cœur de l'actualité de ces derniers mois. Depuis un an, la crise sanitaire et économique liée au Covid-19 les expose particulièrement. Au Royaume-Uni, les chauffeurs de la plateforme UBER viennent d'obtenir le statut de “worker” qui doit leur ouvrir un certain nombre de droits. De ce côté de la Manche, des solutions d'assurances privées existent également, à l'image de Covisure, un produit de prévoyance lancé par l'assurtech Indeez. Vikas Chhariya, Fondateur et PDG d’Indeez a répondu à nos questions. 

Depuis un an, les indépendants se retrouvent en première ligne face au virus, avec l’obligation de travailler quoiqu’il arrive pour maintenir leurs revenus. Est-ce la crise sanitaire qui a déclenché le souhait d’élaborer un produit comme Covisure ou l’idée est-elle antérieure ?

L’idée est antérieure, en effet. Nous avons créé Indeez pour accompagner la vague croissante du travail indépendant :  nous voulons soutenir les indépendants et entrepreneurs dans leurs coups durs du quotidien. Aujourd'hui, les indépendants n’ont pas accès aux mêmes niveaux de protection que les employés. Par exemple, ils n’ont pas de protection de revenus adéquate en cas d’incapacité de travail qu’elle soit liée à un événement médical, familial ou du matériel endommagé, ce qui peut mettre à mal leur trésorerie. Depuis un an, le Covid a mis en lumière cette inégalité de protection. #CoviSure était la première couverture évidente que nous devions proposer à tous les indépendants.

Quelles sont les plateformes partenaires aujourd’hui ? Quels indépendants peuvent en bénéficier ?

En lançant #CoviSure, nous avions pour objectif de créer une alliance entre les plateformes numériques pour donner un accès, au plus vite, à un maximum de travailleurs indépendants. Nous avons aujourd’hui une douzaine de plateformes partenaires en France et au Royaume-Uni représentant 500 000 indépendants et entrepreneurs. L'initiative continue de s’étendre et nous invitons d'autres plateformes à rejoindre cette alliance pour soutenir un maximum d’indépendants pendant cette troisième vague, que nous espérons être la dernière.

Comment se passe la souscription ?

#CoviSure peut être souscrite en 2 clics sur le site d’Indeez. Dans un premier temps, nous avons relayé l’offre auprès des plateformes partenaires et sensibilisé leurs communautés. Nous avons maintenant  lancé une souscription directe B2C ["business to consumer", de l'entreprise aux particuliers, ndlr] pour permettre à tous les indépendants de se protéger contre une infection Covid.

Cette formule d’assurance est très liée au Covid-19, mais réfléchissez-vous déjà à d’autres types de couverture pour l’avenir ? (Prévoyance, mutuelle santé, couverture du matériel professionnel…)

Biensur. #CoviSure était une première étape évidente pour soutenir les indépendants. Notre objectif est de résoudre la protection de leurs revenus qui est un besoin fondamental pour garantir leur mode de vie. C'est la mission d’Indeez. 

Notre plateforme d’assurance combinée à notre réseau Européen d’assureurs nous permet de développer rapidement des couvertures innovantes - comme #CoviSure - et APIsées pour couvrir leurs pertes de revenus en cas d’accidents, maladies, épidémies, matériels endommagés ou évènements familiaux importants comme la naissance d’un enfant. À moyen et long terme, nous souhaitons développer des offres de santé / prévoyance plus étendues.

« Nous assistons en Europe à  une prise de conscience sociale du statut et des protections des indépendants. Nous devons aborder la question du statut de l'emploi sous cet angle : permet-il d'assurer la pérennité de la main-d'œuvre indépendante ? »


Ce marché de l’assurance pour indépendants peut-il devenir très concurrentiel ?

Actuellement, nous sommes peu  d'acteurs à nous concentrer sur le segment des indépendants. Beaucoup n'ont pas les revenus pour préparer leur “filet de sécurité” en cas de coup dur. Il faut beaucoup de flexibilité pour adapter les niveaux de protections à leurs besoins et leurs budgets. Et la technologie est clé pour fournir des solutions et proposer une expérience simplifiée en cas de sinistres.

Est-ce que la récente décision d’UBER au Royaume-Uni va y changer quelque chose ? Les indépendants doivent-ils devenir des salariés ?

La décision concernant Uber au Royaume-Uni nous semble répondre une situation locale,  qui n’est pas universelle à travers l’Europe : notamment le statut de “worker” qui a été opté et qui est à mi-chemin entre le salariat et le travail indépendant. Néanmoins, nous assistons en Europe à  une prise de conscience sociale du statut et des protections des indépendants. Nous devons aborder la question du statut de l'emploi sous cet angle : permet-il d'assurer la pérennité de la main-d'œuvre indépendante ?

L’offre Covisure est-elle d’ailleurs accessible dans d’autres pays ? Quelles sont les ambitions d’Indeez en termes de développement sur d’autres marchés ?

 #CoviSure est disponible en France et au Royaume-Uni. Au-delà de #CoviSure, Indeez a aujourd’hui la capacité de développer des programmes d’assurance à travers l’Europe et le Royaume-Uni. Notre ambition est de protéger les revenus de 60 millions d’indépendants et entrepreneurs en Europe.

Que pensez-vous de l’écosystème assurtech français ?

L'écosystème français est compétitif avec des acteurs clés comme Alan, Seyna ou encore Luko. Il attire les meilleurs talents et investisseurs en Europe. Nous avons décidé de nous implanter en France pour participer à cette vague et faire venir des investissements étrangers pour développer Indeez. 

 

« Notre ambition est de protéger les revenus de 60 millions d’indépendants et entrepreneurs en Europe », 

Vikas Chhariya, PDG d'Indeez.
Économisez sur votre assurance micro-entreprise

Grâce à Assurlandpro.com, comparez gratuitement vos assurances professionnelles en quelques minutes pour être protégé au plus vite et au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES