Assurance Chien et Chat

Le Royaume-Uni dit stop à la vente de chiots et de chatons

Publié par le , Mis à jour le 27/12/2018 à 14:42

Les animaleries anglaises ne pourront plus vendre de chiots

Fini les achats de chiots et de chatons dans les animaleries. Au Royaume-Uni, une nouvelle loi va interdire la vente des animaux de moins de 6 mois afin de lutter contre les mauvais traitements.

Les futurs propriétaires devront traiter avec des refuges ou des éleveurs

Les Anglais ne pourront plus acheter des chiots et des chatons dans les animaleries. Le Royaume-Uni a décidé de prendre des mesures pour lutter contre l’exploitation et les mauvais traitements faits aux animaux de compagnie. Le pays a décidé de frapper un grand coup en interdisant la vente d’animaux de moins de 6 mois dans les animaleries. Désormais, les futures propriétaires devront se tourner vers un éleveur ou un refuge. Une décision qui fait quasiment l’unanimité auprès de la population : « 95% de la population était favorable à cette loi, qui sera mise en place l’an prochain «  explique le gouvernement. Cette future loi qui a pour nom « Lucy’s Law » a été voté après la découverte  d’un Cavalier King Charles Spaniel. Une petite chienne qui avait alors passé une grande partie de sa vie dans une cage d’une ferme à chiots. Par ailleurs, les animaleries devront traiter exclusivement avec des refuges ou des éleveurs qui respectent le bien-être des animaux. Il faut savoir que la population du Royaume-Uni possède au moins un animal soit 49% des habitants.

Les refuges allemands refusent les adoptions pendant les fêtes de fin d’année

Dans le même esprit, des refuges allemands ont décidé d’interdire les adoptions à Noël. Objectif : lutter contre le fait d’offrir un animal comme cadeau de fin d’année. En effet, les refuges ont pu constater une hausse des abandons en début d’année. Une interdiction temporaire qui n’empêche pas les adoptants de visiter les refuges.

En France, il n’existe pas encore de loi interdisant aux animaleries de vendre des chiots ou des chatons. Cependant, en cette période de fin d’année et si vous avez mûrement réfléchi votre décision, n’hésitez pas adopter un animal. Les frais d’adoption s’élèvent à 250 euros ce qui correspond à la participation pour la vaccination, l’identification et la stérilisation. 50 euros supplémentaires vous seront demandés si vous souhaitez adopter un chiot. La SPA vous demandera 150 euros pour un chat.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES