Assurance Chien et Chat

Un labrador embauché au tribunal de Cahors

Publié par le

LOL vient de trouver un emploi en tant qu'assistant judiciaire

Après deux ans d’entrainement, LOL est devenu le premier chien d’assistance judiciaire de France. Ce chien aura pour mission de rassurer les personnes et plus spécifiquement les enfants qui doivent témoigner dans un tribunal.

LOL, entraîné pour soutenir les enfants

Il s’appelle LOL. C’est un labrador noir qui est « attentif, proche de l’homme et n’a pas peur du bruit » selon Marie-Claude Lebret, fondatrice de l’association Handi’chiens qui forme les chiens-guides d'aveugles. Signe particulier : c’est le premier chien d’assistance judiciaire en France. À la demande du procureur de la République de Cahors, LOL a donc été entraîné pendant près de deux ans pour rassurer les personnes et plus spécifiquement les enfants qui sont amenés à témoigner au tribunal. Le chien a été choisi selon différents critères. Il devait être « grand, calme, attentif avec la personne avec laquelle il se trouve et être imperturbable, notamment au bruit ou à l’environnement qui l’entoure. Pas question qu’il se mette à jouer à la robe d’un avocat » rapporte le Huffington Post.

C’est le procureur de la République de Cahors qui décidera à quelle victime il va confier l’animal. LOL interviendra notamment avant l’audition pour passer du temps avec l’enfant pour qu’une complicité arrive à se créer. Le chien sera également présent au moment de l’audition pour mettre en confiance l’enfant et surtout l’aider à témoigner. Pour le moment, cet assistant judiciaire d’un nouveau genre est hébergé dans le centre d’Incendie et de Secours de Cahors.

250 chiens d’assistance juridique aux États-Unis

Cette idée d’embaucher un chien d’assistance judiciaire est une grande première en France. Cependant, elle existe déjà depuis bien longtemps au Québec : « elle a germé dans le cadre des chiens pour enfants autistes. Ils permettent aux personnes d’être apaisées notamment les plus petits qui peuvent se confier plus facilement. Aujourd’hui, aux États-Unis, on compte 250 chiens d’assistance juridique dans 34 États » explique Marie-Claude Lebret.

Un premier bilan de cette expérience inédite se fera dans 6 mois afin de déterminer une reconduction ou non.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES