Assurance décès

Ehpad : des assouplissements pour les visites

Publié par le , Mis à jour le 05/06/2020 à 09:47

Les proches pourront venir un peu plus nombreux dans les Ehpad

Les familles vont pouvoir revenir dans les Ehpad. A la veille de la fête des mères, le ministère de la santé a décidé d’assouplir les visites en cette période de Covid-19. Dès aujourd’hui, des mineurs pourront même se rendre dans les établissements.  

Les mineurs pourront venir dans les Ehpad

Les pensionnaires des Ehpad attendaient cette décision avec impatience. Dans le cadre du déconfinement, le gouvernement a décidé d’assouplir les conditions des visites des pensionnaires. Désormais, au moins deux personnes pourront visiter un proche. 

Dans les faits, si la rencontre se déroule à l’extérieur, la visite pourra se faire à « plus de deux personnes à la fois » et « deux personnes maximum dans la chambre ». Les mineurs seront désormais autorisés à participer à ces visites à condition qu’ils portent un masque. 

Le ministère de la santé a également décidé de mettre fin « à la présence continue d’un professionnel aux côtés des proches ». 

Une véritable bouffée d’air frais pour les résidents des Ehpad : « Pour certains résidents, les visites sont des moments essentiels qui les réjouit et leur permet de s’accrocher à la vie » explique Joachim Tavares, fondateur de Pappy Happy dans une interview exclusive accordée à Assurland.com. 

Il y a encore quelques semaines, les Ehpad devaient faire preuve d’ingéniosité pour préserver un lien avec les familles : « des solutions ont été déployées par les établissements pour maintenir le contact, mais là encore selon les moyens disponibles. Pour les résidences équipées de téléphones sans fil ou mobile, d’ordinateurs portables avec caméra ou de systèmes de visioconférence plus sophistiqués, cela est évidemment beaucoup plus simple. Parfois aussi avec les moyens du bord. J’ai vu des établissements permettre aux familles d’apercevoir leur proche à travers le grillage d’un parc, sans aucun danger » détaille Joachim Tavares. 

Bien entendu, les visites des proches à l’approche de la fête des mères et de la fête des pères devront respecter le protocole sanitaire. Les membres de la famille devront porter un masque, se laver les régulièrement et conserver les distances de sécurité en vigueur. 

Outre cette nouvelle flexibilité, les visites médicales, paramédicales et les activités collectives en petits groupes vont pouvoir reprendre : « En particulier, lorsque l’établissement est doté d’un jardin, d’une cour, des activités extérieures peuvent être organisées (promenades, animations en petits groupes » rajoute le communiqué. 

Des décisions qui pourront se faire au cas par cas. En effet, le ministère de la santé laisse aux directeurs (rices) des Ehpad le soin de mettre en place ou non ces nouvelles mesures. Rappelons que selon les derniers chiffres « près de 45% des Ehpad déclarent encore au moins un cas de Covid-19 ». 

Après le Covid-19, la canicule ? 

Alors que la mortalité du Covid-19 diminue petit à petit, les responsables des maisons de retraite vont devoir se préparer à des pics de chaleur. Comme chaque année, les résidents sont particulièrement vulnérables face à la canicule. 

Fin mai, Météo France annonce que des pics de chaleur pourraient survenir dès le mois de juin. Une situation qui pourrait rapidement virer au casse-tête. En effet, selon le journal La Croix, le ministère de la santé recommande de ne pas utiliser de climatiseur individuel dans les chambres des résidents atteints par le virus ou ayant des symptômes. En effet, selon une étude chinoise, la climatisation pourrait faciliter la diffusion du coronavirus. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES